Ces patrons qui ne veulent pas augmenter le Smic

Selon le ministère du Travail, 6 millions de salariés ont démarré avec un salaire en dessous du SMIC. La faute aux dirigeants qui rechignent à mettre à jour la hausse de 2% décidée au 1er juillet.

smic michel sapin patron en-dessous

Le SMIC, c’est pas automatique. La preuve, le coup de pouce du SMIC qui a pris dès le 1er juillet a n’a pas été suivie par une centaine de branches professionnelles, de plus de 5000 salariés. Résultat, le coefficient du salaire minimum est repassé sous le montant du SMIC.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que 6 millions de salariés sont payés en dessous du SMIC. Les employeurs peuvent verser des primes et des avantages en natures, ce qui arrive dans bien des cas. Seulement, un coefficient en dessous du minimum légal aurait tendance à freiner l’augmentation de la grille des salaires de l’ensemble de l’entreprise, selon les syndicats.

La loi n’a jamais été appliquée

Raison pour laquelle Michel Sapin a réuni lundi les partenaires sociaux, afin de faire avancer au plus vite le sujet. Car, à en croire les syndicats de salariés, les associations patronales ne montrent pas beaucoup de volonté à régulariser leurs logiciels de paye. La preuve, 52 % des branches professionnelles existantes n’ont pas rehaussé le SMIC.

Constat d’autant plus étonnant que la loi oblige les entreprises à organiser une négociation annuelle, où sont actées les hausses de salaire, notamment celles qui touchent au SMIC. Un manquement qui aurait du faire baisser les exonérations auxquelles elles ont droit. Problème, la loi édictée en 2008 n’a jamais été appliquée.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux