CFE : les organisations patronales crient au feu

Reçus à tour de rôle par Jean-Marc Ayrault, les différents syndicats patronaux ont dénoncé l’explosion de la cotisation foncière des entreprises (CFE).

colère CFE CET taxe professionnelle entrepreneurLa moutarde monte encore une fois au nez des entrepreneurs. Ce matin, la CGPME et l’UPA (syndicat artisan) ont dénoncé, lors d’un entretien avec Jean-Marc Ayrault,  une augmentation de « 50, 60 et jusqu’à 300% » de la cotisation foncière des entreprises, a déclaré Mr Roubaud, dirigeant de la CGPME.  Une situation qui « empoisonne la vie de nos entreprises » ajoute même Jean Lardin, patron de l’Union des professions artisanales (UPA).

« Demander à une entreprise qui payait 800 euros en 2011 de payer cette année quatre fois plus, il n’y a rien qui puisse le justifier », continue de pester le patron du syndicat des artisans. « Une insulte et une provocation », à ses yeux. Ambiance.

« Mécanismes de lissage « 

Problème, la CFE, issue de la taxe professionnelle supprimée en 2010 par Nicolas Sarkozy, ne relève pas de la compétence du 1er ministre, mais des collectivités territoriales. Il n’empêche, même si Jean-Marc Ayrault ne peut rien faire directement, « il est important que cette augmentation soit arrêtée et retirée » tonne Mr Roubaud.

Le dirigeant de l’UPA accuse les intercommunalités, à la genèse de cette hausse de taux, de ne jamais avoir réalisé de « simulation » fiable, pour mesurer les conséquences sur le tissu économique. Mr Lardin réclame au gouvernement « des mécanismes de lissage » pour estomper les effets.

 @TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux