Chef d’entreprise : 3 bonnes raisons de déléguer au bureau

Clé de voûte de l’entreprise, le dirigeant de TPE ou de PME se sent trop souvent obligé de tout faire soi-même.  Et pourtant, il a tout à y gagner.

Un patron de PME ne peut pas tout faire lui-même

« On n’est jamais mieux servi que par soi-même ». Un adage que les créateurs et dirigeants de TPE et PME ressentent tous les jours au sein de leur entreprise. Au point d’ailleurs d’en oublier parfois qu’ils ont recruté des personnes pour, justement, ne plus avoir à réaliser certaines tâches. « Oui, mais parfois c’est plus facile comme ça ». Personne n’en doute, sauf que pendant ce temps-là…

Vous ne développez pas le cœur de votre entreprise

Alors bien sûr, dans les premiers jours, vous allez gagner du temps. Eh oui, on va toujours plus vite en n’ayant pas à s’expliquer. Problème, une tâche en entreprise est faite pour revenir. Que ce soit la comptabilité, l’administratif, et bien d’autres encore, il faut les réaliser à nouveau. Résultat, l’entrepreneur se perd dans une montagne de petites choses à faire qui l’éloignent de son cœur de métier. Dommage…

D’autant qu’après une première explication, la consigne prend moins de temps à être réalisée la fois d’après. Au bout de trois – quatre fois, il vous suffira d’une phrase pour faire comprendre à l’employé la besogne à accomplir. A la fin, une phrase suffira pour vous faire comprendre. Mieux, il se peut même qu’au final, le collaborateur le fasse mieux que vous.

Vos collaborateurs ne progressent pas…

A qu’il est agréable de se sentir indispensable. Tout le monde demande votre aide. Vous êtes, à ce moment précis, un vrai patron : celui qui sait tout, et peut résoudre toutes problématiques. Problème, à force de rendre la structure trop dépendante du dirigeant, vous hypothéquez l’avenir de l’entreprise.

Eh oui, que se passe-t-il les jours où vous n’êtes pas là ? Et bien plus personne ne fait rien. L’entreprise stagne et le pire c’est que, à un moment donné, ça se voit. Or à quoi sert une organisation, si elle ne peut pas se passer du dirigeant pour tout ce qui touche aux affaires du quotidien.

Et s’ils ne progressent pas, ils ne sont pas heureux ou, pire, se démotivent.

… Et vous non plus

À force d’expliquer comment le logiciel de la compta marche, vous en oubliez de développer vos propres compétences. Celles par qui l’entreprise grandira et permettra à tout le monde de mieux gagner sa vie.

Et même au-delà de cet aspect vital pour l’entreprise, progresser soi-même, c’est raffermir son leadership sur l’équipe d’une manière beaucoup plus saine. On ne se tourne plus vers vous pour résoudre les problèmes, mais pour trouver de nouveaux objectifs. Vous jouez le rôle d’éclaireur et tout le monde vous admire pour ça.

Tancrède Blondé

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux