Consommation : les français préfèrent le magasin traditionnel au net

Selon une enquête Ipsos, la majorité des français préfèrent faire leurs achats en se rendant dans un magasin traditionnel plutôt que sur le net.

Les consommateurs préfèrent les boutiques physiques

« Les français craignent de vivre dans un monde déshumanisé et désincarné » commente Ipsos. 72% d’entre eux déclarent en effet préférer se rendre en boutique plutôt que sur internet pour faire leurs achats. Le magasin traditionnel favorise par ailleurs l’achat de plaisir et d’impulsion, mais est désormais contraint à s’adapter aux nouvelles exigences du consommateur développées par le net.

Praticité vs Chaleur humaine

Pour 95% des français, effectuer ses achats sur Internet est plus pratique mais présente l’inconvénient de manquer de chaleur humaine pour 84% d’entre eux. Par conséquent, les français restent attachés au magasin traditionnel, malgré le développement du commerce en ligne .

Plus précisément, les magasins traditionnels sont préférés au net en premier lieu pour leur côté vivant et leur dimension humaine pour respectivement 92% et 91% des français, et la qualité de l’accueil (88%).

Un contact direct avec le produit qui favorise l’achat impulsif

Autre avantage pour le consommateur : la possibilité de toucher le produit et de l’essayer (cité par 78% des personnes interrogées). En temps de crise, se rendre en boutique a un côté plus rassurant, parce qu’on s’y fait également conseiller.

Les achats de plaisir et d’impulsion y sont d’ailleurs deux fois plus nombreux. Pourquoi ? Parce que le consommateur s’y laisse davantage surprendre, se laisse plus tenter par des produits dont il peut avoir une expérience matérielle et qu’il n’avait, au départ, pas nécessairement l’intention d’acheter.

La possibilité d’acheter sur le net a en revanche développé de nouvelles exigences de la part du consommateur. « Rien ne remplacera le magasin pour l’achat plaisir, mais les boutiques doivent s’adapter pour renouveler l’expérience des clients (…) qui ne veulent plus se voir opposer aucune barrière (rupture de stocks, attentes en caisse,…) » commente Stéphane Rimbeuf, spécialiste de la distribution chez Deloitte. 

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux