Contrat de génération : Alain Vidalies pense que « ça marche mieux avec les patrons de PME »

Face à Stéphane Soumier, dans l’émission Good Morning Business, le député socialiste Alain Vidalies en charge des questions sur le travail et de l’emploi dans l’équipe de campagne de François Hollande, pense que le contrat de génération fonctionnera encore mieux dans les PME.

« C’est physique ! ». Pour Alain Vidalies, le contrat de génération de François Hollande ne peut pas échouer. Le député pense même que « dans les PME ça va être quelque chose de formidable et de partagé ». Car, à la signature du contrat de génération, « c’est un couple parent-enfant »  qui va se créer à la signature du contrat. Grâce notamment à la petite taille de l’entreprise qui facilitent les relations entre le jeune et le junior.

C’est sur les grandes entreprises qu’Alain Vidalies avoue ses « inquiétudes ». Car à ses yeux, il sera plus difficile de « lier les personnes ». Ce qui ne l’empêche pas de penser que le contrat de génération  répond au double problème d’entrée sur le marché du travail pour les jeunes et de la sortie trop rapide des seniors. Alain Vidalies propose d’ailleurs, dès la mise en place du contrat de génération, de « mettre fin » aux ruptures conventionnelles.

De là à penser que le contrat de génération va tout résoudre, il y a un pas que le responsable socialiste ne franchit pas. Car si les contrats aidés sont nécessaires, « la seule réponse au chômage, c’est la croissance » conclut-il. Espérons qu’elle soit au rendez-vous sur les cinq prochaines années.

Tancrède Blondé 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux