Croissance : la France n’est plus en récession… pour le moment

Pour sa troisième et dernière estimation, la Banque de France a revu à la hausse sa prévision de croissance pour l’économie française au deuxième trimestre.

Excédent commercial
Les chiffres de la croissance française à la hausse

Revirement de croissance. Contrairement à ce que prévoyaient les deux précédentes estimations de la Banque de France, la croissance connaîtra un rebond de 0.2 % et non 0.1 %, comme prévu.

L’Insee – Institut national des statistiques et des études économiques – prévoit également une progression de 0.2 % du produit intérieur brut (PIB) par rapport au premier trimestre.

Ces prévisions promettent à la France de sortir d’une période de longue récession, due au recul de l’activité de 0.2 % au dernier trimestre de 2012 et aux trois premiers mois de cette année. Mais encore faut-il que cette clairvoyance se confirme.

Bonne nouvelle à demi-teinte

L’enquête, publiée ce lundi par la Banque de France, planche également sur la relance de la production industrielle en juin. Celle-ci concerne une grande partie des secteurs, mais en particulier le matériel de transport, hors automobile et la pharmacie

Néanmoins, cette légère hausse ne sauve pas tous les meubles. L’Insee estime que la France connaîtra une mini chute de 0.1 % sur l’ensemble de 2013. Le gouvernement, lui, exprime son ambition avec une petite progression du PIB de… 0.1 %. Mais, histoire de ne pas se faire traiter de menteur, ils précisent pouvoir revoir leurs ambitions à la baisse dès septembre.

 Noëmie Beillon

1 Commentaire
  1. A chaque fois que le gouvernement à fait des prévisions, la réalité s’en est révélé systématiquement inférieure à ces prévisions!
    Alors qu’est ce qui nous amènerait à accorder de la crédibilité aux prochaines « ambitions » de ce gouvernement qui plane depuis le 6 mai 2012?
    Depuis les 35 heures, la France est en constant déclin, mais voila qu’à nouveau, nos rationnels et lucides socialiste, plus avisés que jamais, reviennent à la charge, déterminés à foncer dans le mur coute que coute, suivants leur chemin tête baisée, n’ayant que faire du rapport Gallois et autres outrances à leurs idées…
    J’ai hâte de constater à quel point la croissance de la France aura été redressé d’ici 2017…Vive la France!!

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux