E-commerce et soldes d’été : une piste en or

« Le malheur des uns fait le bonheur des autres » C’est ainsi que l’on pourrait résumer les soldes de cet été 2011 selon les résultats du baromètre des soldes internet publié par la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance.

Les soldes sur internet suivent la courbe de croissance du e-commerce

En effet, si les achats en magasins n’ont pas été fructueux pour les commerçants, les ventes en ligne ont fait un bond par rapport à l’an passé : +19% de ventes entre 2010 et 2011. Est-ce le mauvais temps qui a joué en faveur du e-commerce ?

Il semblerait que le développement du media internet et l’arrivée de nombreux sites marchands y soient pour quelque chose… Avec une hausse de 28% sur un an, le nombre de ces sites de vente aurait augmenté jusqu’à dépasser 85 300 sites. De même, le déploiement des marques sur internet favorise la commande en ligne sur des produits identiques à ceux que l’on trouverait en magasin. Pourquoi se déplacer ? L’avancement des soldes cette année au 22 juin a permis d’effectuer toutes les commandes une semaine avant le premier grand départ en congé, à l’inverse de l’année 2010 où les soldes avaient débutées 3 jours avant les vacances scolaires.

Cette forte diversification de l’offre attire de nouveaux internautes qui n’hésitent plus à régler leurs achats par internet : selon les agences de mesure de Médiamétrie et NetRatings, vous seriez 2,9 millions de nouveaux cyber-acheteurs depuis un an.

Le baromètre de la Fevad indique un bilan plus que positif

Mis en place pour la quatrième année consécutive à partir d’un panel de 22 sites, ce baromètre des soldes internet est largement positif : les principaux secteurs concernés par les soldes (habillement, ameublement-décoration et produit high-tech) ont réalisé un chiffre supérieur à celui de 2010 dès le premier jour des soldes, avec une hausse de 37% et un panier moyen de 100 euros, c’est-à-dire 1% de plus que l’année précédente. Les sites qui ont participés à cette étude comprennent aussi bien des sites spécialisés de ventes sur internet que des sites e-commerce d’enseignes de magasins. Selon la Fevad,  « Le chiffre d’affaires généré par ces quatre premières semaines de soldes représente 1,3 fois le chiffre d’affaires de quatre semaines moyennes du 1ersemestre 2011 (+31%). »

En ce qui concerne la mode et l’habillement, les ventes ont progressé de 20% et les commandes affichent une augmentation de 27%, avec en moyenne un panier de 78 euros.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux