Emploi : les cadres privilégient la mobilité interne

Mobilité
Les cadres ont été moins mobiles en 2012

Les cadres ont moins bougé cette année. Sous l’effet de la crise économique, ils s’orientent plus vers une mobilité interne.

De moins en moins mobiles. 7 % des cadres ont été concernés par un changement de poste en interne en 2012, soit une baisse de 1 % par rapport à l’année précédente, selon une enquête de l’Apec. Et pour cause, « les circonstances de départ sont moins favorables aux cadres » souligne l’étude.

Plus précisément, 21 % des mobilités externes sont impulsées par l’entreprise, dont 15 % liés à la fin d’un CDD et 7 %, à des licenciements économiques. Et du côté des changements en interne, 9 % des cadres ont changé de poste, contre 8 % en 2011. Encore heureux, le changement a été voulu pour six cadres sur dix.

2/3 des cadres souhaitent bouger en 2013

Même si le taux de mobilité a baissé en 2012, l’étude précise que 10 % des cadres interrogés ont affirmé « que le contenu de leur poste a été « en grande partie » modifié ou qu’ils ont changé de service, de département ou d’établissement ». Ce type de mouvement pris en compte, le taux de mobilité interne atteint 19 % des cadres.

Pour cette année, deux tiers des cadres envisagent de bouger. Ils cherchent évidemment un poste plus intéressant. Néanmoins, faute d’opportunités, la mobilité interne reste l’option préférée par les cadres, dans le contexte actuel de crise économique. Mais bonne nouvelle, ils sont 42 % à souhaiter devenir entrepreneur (contre 40 % en 2012). Comme quoi, l’entrepreneuriat a encore de beaux jours devant lui.

Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux