Employé : la France crée plus de smicards

La revalorisation du SMIC en 2013 devrait concerner encore plus de personnes l’année prochaine.

La France produit des bas salaires
La France produit des bas salaires

« Il n’y a pas sous-métiers, il n’y a que des bas salaires », disait Pierre Desproges. Une phrase que la dernière étude de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) ne devrait pas démentir. En effet, 12,3% des salariés ont bénéficié de la revalorisation du SMIC du 1er janvier 2013, soit près de 1,9 million de personnes. Comparée à 2011, la revalorisation du SMIC avait concerné 1,7 million de salariés.

Résultat, malgré la faiblesse de la revalorisation (+0,3%) du salaire minimum, de plus en plus de salariés français rentrent dans la catégorie des Smicards, du fait du rattrapage des minima de branche. En effet, certaines conventions collectives ont effectué une double revalorisation du SMIC en 2012.

L’industrie épargnée par le phénomène

À noter également que les hausses du SMIC sont plus significatives pour les salariés à temps partiel (28,6% contre 8,5% des salariés à temps complet). Ce sont les salariés qui travaillent dans le secteur du commerce et dans l’industrie qui subissent le plus ce tassement. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’industrie est un peu plus épargnée par ce phénomène.

Quoi qu’il en soit, la France fabrique encore et toujours plus de smicards au fur et à mesure des années de crise.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux