Entrepreneur : 3 choses à retenir du show high-tech SXSW

Au départ gigantesque festival de musique et films, le South by SouthWest organise des conférences autour de grands noms de l’entrepreneuriat. Autrement dit, un évènement indispensable.

Il faut choisir. Entre les « keynote address », fameuses présentations où Steve Jobs excellait, les conférences, les nombreuses projections de films ou encore les multiples concerts de musique, le South by Southwest (SXSW) d’Austin au Texas est ce que l’on appelle un festival complet. Qui plus est, un évènement qui attire les grands noms de l’entrepreneuriat.

Bill Gates incite les entrepreneurs à investir le monde de l’éducation

Au premier desquels on a retrouvé Bill Gates, présent à la SXSW au titre de président de sa fondation Bill et Melinda Gates, spécialisée sur les sujets d’éducation.

Au cours de cette conférence, le co-fondateur de Microsoft est revenu sur le manque d’intérêt des investisseurs pour les entreprises du monde de l’éducation. La preuve de 1995 à 2011, à peine 1% des sommes investies par les capitals-risqueurs ont atterri dans ce secteur d’activité, contre 38% pour les seules entreprises de hautes technologies et 19% pour les firmes pharmaceutiques.

Problème explique-t-il, trop peu d’entrepreneurs investissent ce champ d’action. D’autant plus dommage que ce secteur réserve son lot d’opportunité d’affaires. Et puis, la qualité de l’offre éducative reste « le cœur et la racine de l’innovation ».

Google dévoile l’interface de ses Google Glass

On en avait entendu parler, on avait même vu un film. Ne manquait plus que la première présentation. C’est chose faite au SXSW. Pour la première fois, Google a montré aux développeurs invités pour l’occasion, l’interface qu’ils utiliseront pour fabriquer de nouvelles applications et logiciels.

De cette présentation, on apprend que les Googles’s Glasses fonctionneront directement par la voix. Concrètement, il suffira de demander la mise à jour de la boite mail qui s’inscrira sur l’écran prévu à cet effet.

Outre une présentation du New York Times sur cet objet de moins en moins futuriste, les maîtres de cérémonie ont expliqué que les utilisateurs pourront également utiliser Evernote et Skitch software. Deux logiciels qui permettront de partager du texte et des images et, surtout, de le partager sur ses réseaux sociaux.

Shaquile O’Neil conseille les entrepreneurs

« Je suis probablement un des plus grands geeks au monde », plaisante l’ancien joueur de basket de 2m16, devant une audience de 500 personnes. Ce que l’on sait moins, c’est que l’ancienne star des Lakers a été un des premiers à investir sur Google au début des années 2000.

Une passion qui remonte à sa jeunesse universitaire. « Ce sont les geeks qui m’ont fait comprendre que je n’étais pas stupide », explique-t-il d’ailleurs. Résultat, outre ses 4 titres en NBA, il possède un master en administration des affaires et, encore plus impressionnant, un doctorat en ressources humaines.

Ses conseils aux entrepreneurs : « recrutez des gens plus intelligents » et restez calme dans tous les types de situations. Comment ? Il rappelle une des phrases de son père, inscrites au plus profond de son ADN de compétiteurs : « ne jamais avoir peur des problèmes, toujours avoir peur des solutions ».

Tancrède Blondé

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux