Entrepreneur : savez-vous aller à l’essentiel ?

Pensez-vous qu’il est possible de créer une startup en 54 heures ? C’est la promesse du concept Startup Weekend (créer une startup en un weekend). L’une des plus récentes a eu lieu à Paris les 8, 9 et 10 février 2013. Voici un article de compte rendu détaillé sur cette expérience : Startup Weekend Paris. Un challenge qui, compte tenu des délais très serrés, vous oblige à aller droit au but, d’aller à l’essentiel.

Pour aller à l'essentiel dans vos projets

Pourquoi est-il indispensable de savoir aller à l’essentiel ?

En tant que dirigeant, vous êtes surement tiraillé entre une myriade d’idées à concrétiser et une ressource temps se raréfiant. Vous devez faire des choix… mais choisir c’est renoncer. Frustrant n’est ce pas ? Surtout si vous avez la sensation de ne pas avoir effectué le bon choix. Mais justement, qu’est ce qu’un bon choix ? Celui qui aura le plus d’impact avec un minimum de moyens (temps, humains, financiers,…). C’est là que vous trouverez l’essentiel : le minimum viable qui sera le plus efficace.

Entrainer votre capacité à trouver l’essentiel et à effectuer des choix vous permettra alors d’être plus efficace, moins frustré et plus impactant.

 

Comment aiguiser sa capacité à trouver l’essentiel ?

C’est là qu’entre en jeu l’expérience Startup Weekend. Avec un cadre temporel très restreint, le tout en travaillant en équipe avec l’appui de mentors, vous devez trouver et développer votre MVP (Minimum Viable Product). Pourquoi un produit minimal ?

Parce que vous n’avez pas le temps en un weekend de développer quelque chose de complexe. Mais le plus important est que cette démarche minimaliste vous permet de tester votre idée le plus rapidement possible pour apprendre grâce aux retours utilisateurs et de vous adapter par la suite.

Pendant ce laborieux et intense weekend, vous faites constamment des choix en équipes. Mais sur quoi reposent ces choix ?

Sur des critères. Ce sont ces critères qui vous permettent d’organiser et de « hiérarchiser » vos idées. Voici par exemple quelques critères qui permettent de classer par ordre d’impact et d’efficacité (pour effectuer le choix de l’essentiel) :

–      L’impact :

  • Quelle est la cible ?
  • Comment l’idée répond-elle aux besoins de la cible ?
  • Quelle « masse » représente cette cible ?
  • Quel est l’impact social potentiel de l’idée ?
  • Quel est l’impact financier potentiel pour nous ?

–      Les moyens :

  • Quelles compétences sont nécessaires pour concrétiser l’idée ?
  • Combien de temps et de personnes sont requis ?
  • Quel est le besoin financier pour le projet ?

Vous pouvez pondérer chaque réponse pour comparer les idées entre elles. Une fois que vous avez effectué votre choix (le premier de votre classement), vous pouvez vous amuser à « épurer » l’idée en la rendant la plus « minimale » possible.

–      Si l’idée n’avait qu’un objectif unique, lequel serait-il ?

–      Qu’est ce qui peut-être éliminé par rapport à cet objectif unique ?

–      Qu’est qui est indispensable pour remplir cet objectif ?

Cela vous permettra de travailler sur des étapes de votre projet (1 objectif sera 1 étape) et de commencer à faire des tests le plus tôt possible.

Avez-vous identifié l’essentiel dans vos projets ?

Jérôme Hoarau

Pourquoi-entreprendre.fr

Jérôme Hoarau

Jérôme Hoarau

Contributeur

Blogueur sur Pourquoi entreprendre, cela fait maintenant 3 ans que je fais des recherches et des publications sur l’entrepreneuriat et sur l’esprit d'entreprendre (qui selon moi est un état d’esprit plus que de la création d’entreprise). Je suis l’auteur du livre l’aventure Entrepreneuriale , un guide d'entrepreneuriat . Aujourd’hui, je suis également formateur en soft skills sur creapreZent et co-fondateur de YesYouDo, le média optimiste. @jero974

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux