Entreprise : J-60 avant la migration SEPA

Les entreprises françaises n’ont plus que 60 jours pour adopter la réglementation européenne sur les prélèvements et les virements effectués en Europe.

Les entreprises n'ont plus que 60 jours pour intégrer le système SEPA
Les entreprises n’ont plus que 60 jours pour intégrer le système SEPA

60 jours et pas un de plus. Au 1er février, toutes les entreprises françaises devront être conformes avec SEPA (Single Euro Payment Area), nouveau standard européen pour les prélèvements et virement bancaire. Passé la date butoir, les paiements seront tout simplement refusés.

En clair, un entrepreneur ne pourra plus payer, ni ses fournisseurs, ni ses employés, ni personne. Pire, il ne pourra même plus se faire payer par ses clients. C’est dire, si la situation va être critique. C’est votre trésorerie qui va être contente.

Obtenir un numéro BIC/IBAN

Raison pour laquelle des organismes comme le Medef ou la CGPME continuent pousser les PME à migrer le plus rapidement possible. L’organisme présidé par Pierre Gattaz a d’ailleurs créé de nombreuses réunions pour informer les chefs d’entreprises.

Concrètement, l’entreprise doit analyser son flux de paiement, mettre à jour les bases de données et applicatifs concernées, et remplacer les références aux coordonnées nationales par un numéro BIC/IBAN.

Ne devrait pas coûter grand-chose

Pour cela, tous les entrepreneurs qui ne se sont pas encore penchés sur le sujet ont tout intérêt à se rapprocher au plus vite de leur banque, leur fournisseur de logiciels et leur expert-comptable afin d’engager au plus vite la migration.

Pour la majorité des PME, le passage au système SEPA ne devrait pas coûter grand-chose. En revanche, cela peut prendre plus de temps qu’ils n’imaginent. En clair, ne tardez plus.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux