Etude Opinonway : 21 % des TPE n’ont toujours pas d’ordinateurs.

L’Iphone 4S et sa voie digitale ont beau faire le bonheur des nouveaux acquéreurs, encore trop de TPE ne disposent pas du matériel informatique de base pour aborder le 21ème siècle dans des conditions optimales. Une étude de l’institut OpinionWay, commandée par l’éditeur informatique EBP, qui nous ramène dans les années 80. Étonnant !

Dans un monde ouvert et connecté, il faut « penser globale » selon la terminologie consacrée. Encore faut-il avoir les outils adéquats. Or dans une étude voulue par EBP, 21 % des TPE n’ont tout simplement pas d’ordinateurs. Oui, oui, pas d’unités centrales ni d’ordinateurs portables ! Visiblement, le recommandé par diligence a de beau jours devant lui. Même constat pour les téléphones portables : 36 % n’en possèdent pas. On ne vous parle même pas des Smartphones, ignorés par 82 % des TPE. On attendra un peu pour les tablettes.

« On pourrait avoir la gueule de bois en parcourant ces résultats » avoue Etienne Astruc, directeur marketing d’EBP. On le comprend. Surtout lorsqu’on observe les résultats sur la fréquence d’utilisation de logiciels. Les résultats ne sont pas glorieux. Seuls la moitié des TPE déclarent utiliser un logiciel de bureautique, 24 % d’un logiciel de comptabilité et 17 % d’un outil informatique de facturation.

Un équipement adapté aux usages quotidiens d’une TPE.

En réalité, la majorité des dirigeants de TPE interrogés n’effectuent pas d’opérations professionnelles sur le Net. Le saut technologique n’a pas encore été franchi dans leurs esprits. Un tiers seulement des TPE affichent une visibilité sur le net et une infime minorité (4 % ) ont établi un commerce en ligne. Les Smartphones servent, eux, essentiellement à des usages privés ou pour des tâches simples comme la recherche sur Internet et la vérification de nouveaux e-mails. Ils ne parlent pas des jeux en ligne mais on le croirait presque.

En définitive, les TPE disposent de potentiels gains de productivité énormes. Tant au niveau des simplifications administratives que dans la capacité d’établissement de nouvelles offres commerciales et marketing. Si vous souhaitez leur rendre service, nous vous invitons à imprimer cet article et à l’envoyer à tous vos confrères qui ne pourraient pas nous lire. Merci pour eux.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux