Facebook : ce à quoi doit ressembler votre page entreprise

À l’heure des réseaux sociaux, la page Facebook de la société est devenue une arme de marketing virale massive. Mieux vaut alors ne pas se rater. 3 modèles s’offrent à vous.

Ça y est. La décision a enfin été prise avec l’équipe : vous allez créer une page Facebook de la société. Mais, cette fois-ci, de manière sérieuse. Autrement dit, plus de publications épisodiques, de photos mal dimensionnées, de phrases d’accroches mal calibrées, bref de travail négligé.

Pour cela, à la différence de la tentative précédente, le travail et les objectifs ont été pensés en amont : une seule (ou deux) personne en charge de la gestion de la page Facebook. Si possible, jeunes ou très à l’aise avec les codes culturels pratiqués sur Facebook, Twitter, etc…

Un jeu qui en vaut la chandelle. D’après les community managers interrogés pour l’enquête annuelle de RegionJob et Anov Agency, 70% d’entre eux ont réussi à capter de nouveaux clients. Mieux, ces échanges en direct et sur un ton détendu renforceraient la fidélisation des clients. Un outil inespéré, au regard du climat ultra compétitif qui sévit sur le web.

Oui, mais qui imiter ?

Ventes privées / Showroomprivees.com

Ressemblants sans être identiques, les deux enseignes alimentent régulièrement leur page Facebook. Cependant, ils se gardent bien de publier 25 nouvelles offres par jour. Passer d’un extrême à un autre est si vite arrivé. Prenez garde de ne pas l’oublier.

Autre point commun, la plupart des contenus publiés sur la page Facebook sont proactifs. En effet, les Community managers délivrent une information, mais cherchent avant tout à susciter une réaction chez son interlocuteur. Par exemple, sur la page Facebook de vente-privées.com : « Conseil pratique pour dompter l’élu(-e) de votre cœur : rendez-vous demain matin à 7 h sur la vente Diamanta Paris, vous devriez y trouver l’inspiration ! »

Un moyen de fidélisation qui a fait ses preuves.

Faguo shoes

En plus de la promotion de ses offres, la PME française agrémente sa page Facebook de belles images qui mettent en valeur sa société. L’image du café dont la mousse inscrit « Faguo » avec un cœur, en est un exemple.

Autre signe à imiter, la capacité de Faguo à publier des contenus en rapport, non seulement à ses offres, mais également à l’actualité. On pense aux saisons, à Noël, à Pâques, mais pas que. Par exemple, les fortes tombées de neige. C’est intelligent, c’est dans le moment, et puis c’est joli. Un exemple à reprendre, si ce n’est pas déjà fait.

Michel et augustinMichel et Augustin

Connus pour leurs « coups marketing », Michel et Augustin ont voulu faire de leur page Facebook une vitrine des valeurs de la société : dynamisme, jeunesse, créativité, et travail en équipe. Résultat, on a même envie de postuler.

Quand on sait à quel point il est compliqué d’attirer les compétences lorsque l’on est une PME… Eh oui, tous les moyens sont bons.

Et ce n’est pas tout. Chez Michel et Augustin, tout est scénarisé de manière positive: les offres promotionnelles, les concours, mêmes les recrutements. Un exemple à suivre en toutes circonstances.

Pour suivre l’actualité de votre média préféré, il vous suffit également de vous rendre sur la page fan Facebook.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite.
Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

18 Commentaires

Laisser un commentaire