Financement Européen : 7 milliards d’euros pour la recherche et l’innovation

Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne, a annoncé mardi 19 juillet 2011 une action visant à stimuler l’innovation en Europe avec l’injection de 7 milliards d’euros supplémentaires dans la R&D. Il s’agit de la plus importante subvention financière de cette nature, octroyée à ce jour par la Commission européenne.

Retour des priorités européennes : favoriser l’emploi et la croissance

Le financement de la recherche a effectivement été placé en tête des priorités politiques européennes par les Etats membres, notamment par l’adoption d’une stratégie Europe 2020 et par l’approbation en février de cette année, de la création de l’Union de l’innovation. Ces activités sont ainsi devenues le pilier des plans d’investissement dans la croissance et l’emploi, deux objectifs que ce financement devrait grandement favoriser.

L’objectif de la commission est de créer 174 000 emplois à court terme, et 450 000 sur 15 ans, avec 80 milliards d’euros de croissance supplémentaire prévue d’ici à 2020. Doté d’un budget de plus de 53 milliards d’euros pour la période 2007-2013, le septième programme-cadre, ou 7e PC, est le programme de financement de la recherche le plus important au niveau mondial.

Mme Geoghegan-Quinn a ainsi déclaré à Bruxelles ce 19 juillet : «Aujourd’hui, l’Europe témoigne à nouveau de sa détermination à placer la recherche et l’innovation en tête de ses priorités politiques pour stimuler la croissance et l’emploi. La compétition organisée à l’échelle de l’UE pour l’obtention de ces fonds rassemblera les meilleurs chercheurs et innovateurs européens pour leur permettre de s’attaquer aux plus grands problèmes de notre temps, comme l’énergie, la sécurité alimentaire, le changement climatique et le vieillissement de nos populations. La Commission propose d’augmenter sensiblement le financement de la recherche et de l’innovation pour notre programme post-2013, dénommé “Horizon 2020”, et je veux montrer aux contribuables, dès les appels à propositions annoncés aujourd’hui, notre volonté de valoriser au mieux chaque euro dépensé. »

Une stratégie européenne axée sur les PME

Cette stratégie européenne est destinée à concurrencer de grands pays dynamiques tels les Etats-Unis ou la Chine, et l’accent sera mis sur les PME auxquelles la Commission européenne a promis d’attacher « une attention particulière » : elles bénéficieront notamment d’une enveloppe de près d’un milliard d’euros. En effet, « leur rôle en matière d’innovation est reconnu comme essentiel » par la Commission, et elles profiteront d’incitations ciblées à participer.

De même, le communiqué souligne ce fait : « outre la simplification récente des règles, l’enveloppe de près d’un milliard d’euros réservée aux PME prévoit des régimes pilotes, d’une part pour le thème de la santé, et d’autre part via le mécanisme de financement avec partage des risques pour les PME, mis en place par la Banque européenne d’investissement. »

Un nouveau prix de l’UE sera également attribué aux femmes innovatrices, dont les travaux ont joui de financements, au titre du 7e PC, ou bien de programmes antérieurs.

A noter que les subventions seront principalement destinées aux domaines suivants:

  • – le vieillissement
  • – les TIC (technologies de l’information et de la communication)
  • – les projets collaboratifs entre chercheurs européens
  • – le soutien aux chercheurs (programme Marie Curie)
  • – une alimentation sûre et saine
  • – les enjeux écologiques
  • – les nanotechnologies
  • – les transports et la mobilité

L’idée majeure de ces subventions est de promouvoir la recherche, en s’attaquant à des défis sociétaux : en créant des emplois, en développant une croissance durable, et en donnant ainsi à l’Europe « une avance sur les principaux marchés technologiques de l’avenir ». Les bénéficiaires de ces subventions seront plus de 16 000, dont nombre d’entre eux seront des universités, des organismes de recherche, ou encore des entreprises. Une grande partie des « appels à proposition », c’est-à-dire les invitations à soumissionner pour bénéficier des subventions,  seront publiés ce jour, mercredi 20 juillet 2011, sur le site de la Commission européenne.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux