François Hollande a promis de réduire les délais de paiement à un mois

Peu l’ont entendu, mais François Hollande a promis sur BFM TV de réduire de trois à un mois les délais de paiement des grandes entreprises.

C’était la semaine dernière. C’était quand François Hollande était candidat. Autant dire que c’était il y a un siècle… Et pourtant il l’a affirmé sur BFM TV : « ce sont les PME qui font la trésorerie des grandes entreprises ce qui n’est pas acceptable. Donc il y aura des délais stricts … Trois mois avaient été fixés c’est trop long, donc le délai d’un mois devrait être imposé ». Une grande nouvelle pour tous les entrepreneurs et les dirigeants de PME.

Révolutionnaires diraient même certains. Il faut dire que les associations d’entrepreneurs, demandaient – revendication folle à l’époque – « l’application de la loi » en la matière. À savoir, un règlement en bonne et due forme au bout de trois mois. C’est à dire, à partir de l’émission de la facture et non du bon de commande signé à long terme. Une problématique assez délicate pur que l’association Parrainer la Croissance invoque même en décembre 2011 la nécessité de créer un médiateur des délais, calqué sur le modèle du médiateur du crédit.

Alors imposer un règlement à un mois ne sera pas simple… D’autant qu’on imagine mal les sous-traitants réclamer l’argent à leur donneur d’ordre. De même que les PME réfléchiront à deux fois avant de se plaindre des retards. En tout cas, le 7ème Président de la République peut en être sûr, cette promesse n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux