Hapsatou Sy ferme boutique

Ce visage connu de l’entrepreneuriat féminin a annoncé sur son blog la fermeture de ses espaces de beauté.

Hapsatou Sy
Hapsatou Sy

Une belle aventure entrepreneuriale qui prend fin ? Après avoir été placée en redressement judiciaire le 23 janvier dernier, la fondatrice des espaces de beauté Hapsatou Sy a annoncé sur son blog avoir demandé la liquidation judiciaire de la société Beauty Revolution International.

« Malgré des résultats encourageants depuis l’ouverture du redressement judiciaire en janvier dernier grâce à une première restructuration, Hapsatou Sy fait le choix de ne plus ouvrir de salons en propre sur le territoire français », explique un communiqué. À l’avenir, l’entrepreneure déclare vouloir se « concentrer sur le développement de mes quatre marques sur lesquelles je travaille depuis près de 8 ans ».

Elle rebondit sur D8

Après un départ fulgurant avec la société Ethnicia, Hapsatou Sy a connu ses premières difficultés lorsqu’elle a voulu ouvrir une grande boutique avenue de l’Opéra à Paris. Une épreuve qu’elle raconte encore une fois sur son blog.

Mais cette patronne a de la ressource. À côté de cette vie de dirigeant, Hapsatou Sy démarre une carrière de chroniqueuse sur D8 dans l’émission « Le grand 8 », animé par Laurence Ferrari. Eh oui, comme tout bon dirigeant d’entreprise, Hapsatou Sy ne cesse de diversifier son offre.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire
  1. Hapsatou Sy c’est la reine du marketing de mauvais goût. La formule « HApsatou s’est jointe à l’administrateur » me fait doucement rire. Il est évident que si sa boîte est misé en liquidation judiciaire c’est parce que ce n’est pas viable et qu’il n y a pas de résultats encourageants comme elle le prétend. Il ne s’agit pas d’un changement de stratégie mais d’une faillite. Il faut appeler un chat, un chat et arrêter de prendre les gens pour des bourriques. C’est dingue cette façon qu’elle a enjoliver les choses pour les médias alors qu’elle laisse plein de gens sur le carreau et qu’elle n’en a pas finit avec la justice. Il faut dénoncer ce genre de comportement et non l’encourager. Elle a monter ses boîtes les unes apres les autres et lelles ont été liquidées tout aussi vite. Le tribunal de commerce devrait l’interdire de gérer une autre structure pour un temps.

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux