Internet : 5 web résolutions pour 2013

Toutes les clés pour une nouvelle année pleine de promesses ! 5 web-résolutions à connaître, et à chaque commandement son petit conseil pratique. Bref, c’est cadeau, c’est encore Noël.

 

google référencement entrepreneur référencement naturel1.  Les contenus de ton site tu actualiseras

La toile foisonne de sites web. Seuls les meilleurs s’imposent face aux autres. Mais combien tombent aux oubliettes ? Pour fidéliser les internautes ou rester crédible auprès de vos nouveaux prospects, la mise à jour de vos informations reste indispensable.

A noter : les moteurs de recherche se détournent des sites quand leurs contenus sont rarement actualisés… Or, la moitié du trafic sur votre site provient des moteurs de recherche. A bon entendeur !

 

2.  Ouvert tu resteras

La force d’Internet réside dans son modèle de développement (avec des évolutions techniques de nature coopérative) et de gestion (caractère universel des solutions retenues : sur le web, plus de frontières). Comprendre ces fondamentaux c’est savoir décrypter les leviers du web, en mesurer la portée et saisir des opportunités.

Concrètement : un outil numérique ne peut plus prospérer sans être ouvert vers les autres, c’est votre nouveau challenge. Alors, pourquoi ne pas créer un maillage sur le web en élaborant des partenariats par exemple ? Développez des liens vers d’autres contenus sur la toile. Permettez à vos internautes de participer, d’interagir, de donner leur avis (mais attention : instaurer des outils communautaires suppose de prévoir un volet modération !). Tâchez de créer une continuité d’usage, pour démultiplier votre offre et l’enrichir. Cette viralité passe par les réseaux sociaux.

 

3.  Les réseaux sociaux tu investiras

Vous pensez que les outils de communication traditionnelle peuvent suffire ? Pourtant d’autres parlent de votre entreprise, de vos produits et de vos services : vos employés, clients, prospects, concurrents… Avant l’avènement du web, ces conversations ne dépassaient pas la sphère privée et leur impact restait négligeable. Avec la montée en puissance des réseaux sociaux, la viralité est désormais de mise ! On passe d’une communication verticale (one to many) à une communication horizontale (many to many). Pour les entreprises il est plus que nécessaire de mesurer, surveiller, d’animer cette communauté. Bref, de gérer sa e-réputation.

A savoir : le community management reste un métier et nécessite des compétences. Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo… Chaque réseau social répond à sa propre codification, à respecter sous peine de suicide numérique. Animer une page Facebook par exemple ne coûte pas cher, mais nécessite un savoir-faire et prend du temps… Ne vous lancez pas négligemment sur les réseaux sociaux : c’est un investissement.

 

 4.  Ta carte de vœux tu enverras

Format électronique pour un envoi massif et/ou format papier avec un petit mot personnalisé, vous avez jusqu’au 1er février pour relancer vos clients et autres prospects, c’est l’occasion !

En pratique ? Beaucoup de graphistes se feront une joie de vous proposer une carte de vœux personnalisée. Côté tarifs, tablez sur un minimum de 250€ HT pour un visuel épuré et statique, hors frais d’impressions. Petite astuce : n’hésitez pas à le décliner sur votre couverture de page Facebook ou votre compte Twitter. Pas de page sur les réseaux sociaux ? Allez hop, on relit le troisième commandement.

 

5.  Des vieux cadavres dans les placards tu te débarrasseras

Ah, ce formulaire de contact sur votre site avec des demandes de prospects en suspens depuis des mois… Cette Newsletter pas publiée depuis 2008… Tous ces mails en attente soigneusement rangés et enfouis depuis des semaines dans votre « To do list »… Sur le web l’interactivité reste le maître mot, la réactivité s’impose.

Profitez de la trêve des confiseurs et de cette petite période de calme pour vider vos tiroirs numériques et partir du bon pied.

 

Nos meilleurs vœux de réussite !

Marie Verliac

Des mots de Marie

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>