Jay-Z : un rappeur devenu entrepreneur

Considéré comme l’un des plus grands rappeurs de tous les temps, Jay-Z a vendu plus de 50 millions d’albums dans le monde.  À la tête d’une fortune de 450 millions de dollars, l’artiste est devenu un véritable businessman.

Jay-Z
Jay-Z est à la tête d'une fortune de 450 millions de dollars.

« I’m not a businessman, I’m a business, man! », prononce Jay-Z, sur le titre Diamonds From Sierra Leone Remix de Kanye West. Avant même de commencer, tout est dit.

Jay-Z, c’est l’incarnation du rêve américain. Issu des quartiers défavorisés de Brooklyn, il est désormais multimillionnaire. Deuxième rappeur le plus riche au monde, sa fortune s’élève à 450 millions d’euros.  Ses albums classés numéros 1 au Bilboard 200 lui doivent de figurer dans le World Guiness Record. Un palmarès qui en dit long. Star dans la musique, Jay-Z l’est aussi dans les affaires.

Jay-Z, un entrepreneur modèle

Jay-Z, c’est le champion toute catégorie de ces rappeurs entrepreneurs. En plus d’être artiste, il est aussi PDG du label Def Jam qui lui rapporte 8 millions d’euros par an.

Business très lucratif, il lance sa marque de vêtement Rocawear en 1999. Et il peut se servir de son image pour en faire la publicité. Valeur sure,  il fait un coup de maître en la revendant 204 millions d’euros, en 2007. « Mes marques sont une extension de moi-même. Toutes mes affaires sont une part de ma culture. » a confié le rappeur au magazine Men’s Health.

Roca Wear
Jay-Z a revendu sa marque de vêtement, Rocawear, 204 millions d'euros.

Jay-Z, en homme d’affaires avisé, est sur tous les fronts. Il est actionnaire, depuis 2004, de l’équipe de basket NBA New Jersey Nets.  En 2008, il signe un contrat de 10 ans avec Live Nation pour 150 millions de dollars. De plus, il est le cofondateur de la chaine de clubs 40/40. Le rappeur-businessman est devenu le symbole du bon goût et de la réussite. Les marques lui font d’emblée confiance. Reebok a enregistré son score de vente le plus rapide après avoir lancé une collection de basket portant son véritable nom, Shawn Carter.

En 2010, Jay-Z se retrouve en couverture du magazine Forbes au côté du milliardaire américain Warren Buffett. Une consécration pour cet homme, désormais à la tête d’un empire.

Sarah Cohen

 

Sarah Cohen

Rédactrice

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux