Journée de la femme : pourquoi les entrepreneures peuvent-elles être optimistes ?

 À l’occasion de la Journée internationale de la femme, Widoobiz rappelle les forces sur lesquelles les femmes entrepreneures peuvent compter.

La chef d'entreprise a de beaux jours devant elle

« Je refuse d’être stéréotypée ». Une phrase de la Présidente de Yahoo, Marissa Mayer, mais qui aurait très bien pu être prononcée par d’autres femmes entrepreneures. Car, la Journée Internationale de la Femme a beau être un évènement primordial pour mettre en avant tous les manques sur les questions de parité, d’égalité des salaires et de violences en tout genre, il n’est pas obligatoire de se limiter à la face sombre. D’autant que les entrepreneures ont des raisons d’être optimistes.

Déjà sur le constat. À en croire, une étude réalisée par web.com et la National Association of Women Business Owner ( NAWBO), deux tiers des femmes chef d’entreprises Américaines s’affirment plus optimistes pour cette année 2013 que l’année précédente. Fait assez rare chez les entrepreneurs pour le souligner. « Elles ont parfaitement compris que démarrer et faire grandir une entreprise requiert une attention extrême et sont donc totalement préparé à faire face aux difficultés », explique Diane Tomb, présidente de la NAWBO.

Plus travailleuses

A tel point d’ailleurs que pour la première fois en 13 ans, on remarque que dans certains pays les femmes commencent à créer davantage d’entreprises que les hommes. Et non, on ne retrouve pas les traditionnels pays scandinaves à l’honneur. D’après une étude du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), les Ghanéennes, Nigérianes et Thaïlandaises possèdent davantage l’esprit d’entreprendre que leurs homologues masculins. Il faut dire que, hormis les Thaïlandaises, la peur d’échouer est deux fois moins élevée que chez les Françaises.

Autre force sur laquelle les entrepreneures peuvent compter : leur capacité de travail. En effet, après avoir interrogé plus de 5000 femmes américaines interrogées, theFIt.com en est venu à la conclusion que plus de la moitié de celles-ci (54 %) travaillaient plus de neuf heures par jour. À comparer, à peine 41 % des hommes abattraient autant d’heures de travail. Proportion que l’on retrouve, à n’en pas douter, dans la plupart des sociétés de ce monde. Alors, démarrer une société, cela ne peut pas leur faire peur.

Plus honnêtes

Et puis, dans un monde interconnecté, la confiance, la qualité de la parole donnée, est devenue une véritable valeur refuge à l’instar de l’or. Or, toujours selon cette dernière étude, les femmes sont bien plus honnêtes. À peine 1 femme sur 7 avoue avoir menti sur leur dernière « maladie », contre un homme sur cinq. Alors bien entendu, pour les chefs d’entreprises, hommes ou femmes, la question ne se pose plus.

Il n’empêche que ce rapport à la vérité est une force pour les entrepreneures du monde entier. Une raison de plus, en tout cas, pour se lancer dans la vie de créatrice d’entreprise. Ne vous reste plus qu’à adopter le dernier conseil d’Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue et inspiratrice du film Le diable s’habille en Prada : « créez votre propre style. Aussi, faut-il qu’il soit unique à vos yeux et reconnaissable pour les autres ».

Et après, tout devrait aller comme sur des roulettes.

Toute l’équipe de Widoobiz souhaite une belle journée à toutes les femmes et aux Business Women !

@TancredeBlonde

Read
Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux