L’espace unique européen de paiement est né

Le Parlement européen a adopté la semaine dernière un système de virement bancaire transfrontalier plus rapide pour les citoyens européens. Il était temps !

Jusqu’à aujourd’hui, effectuer un virement bancaire du Luxembourg ou d’Oulan Bator ne faisait pas de grandes différences. Dorénavant, grâce aux nouvelles normes communes établies par l’espace unique de paiement européen (SEPA), vous pourrez virer de l’argent libellé en euros sans frais bancaires supplémentaires. « L’avantage le plus évident est de pouvoir payer partout à partir d’un compte bancaire situé dans un État membre dans les mêmes conditions que lors d’un paiement intérieur ordinaire » explique le rapporteur du SEPA, Sari Essayah.

Bonne nouvelle donc pour les citoyens qui n’auront plus à se soucier des transferts d’argent d’un État membre à l’autre. Concrètement, un français détaché dans une filiale de Pologne n’aura pas l’obligation d’ouvrir un compte à Varsovie pour recevoir son salaire ou payer ses factures. Ça change la vie ! Sans compter les réductions de coûts cachés que devraient entraîner ce début d’uniformisation du système bancaire européen.

Quant aux entreprises, elles se réjouiront du nouvel espace européen unique de paiement. Comme les citoyens européens, elles pourront effectuer des prélèvements transfrontaliers. En clair, les entrepreneurs auront la possibilité de facturer les clients au-delà de la frontière nationale. Ce ne sont pas les entreprises « born global » qui se plaindront. En revanche, les entreprises auront la possibilité d’établir leur centre de paiement dans n’importe quel Etat membre. Autant dire qu’à l’heure du débat du « Made in France », certains candidats à l’élection présidentielle vont grincer des dents.

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux