La BPI pourra investir à hauteur de 30 milliards d’euros

La future Banque publique d’investissement (BPI) aura une capacité propre d’investissement de financement de l’économie « de plus de 30 milliards d’euros à la fois en prêts et en capital », a annoncé mardi 11 septembre Jean-Marc Ayrault.

Ça se précise !  La prochaine banque publique d’investissement devrait voir le jour « d’ici la fin de l’année » a déclaré Jean-Marc Ayrault, à l’issue d’une réunion interministérielle sur le sujet. Une prise en main des problèmes de financement de PME qui devrait démarrer « une fois le décret d’application pris ».

Sans trop de surprise, la banque publique d’investissement s’occupera « exclusivement au financement et à l’accompagnement » des TPE, PME et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), « trop nombreuses en France » rappelle le 1er ministre. Les grands groupes devront se tourner le vers le Fonds Stratégique d’Investissements (FSI) si elles font face à des problèmes de financements.

Au-delà, elle mobilisera les financements privés

La BPI ouvrira un guichet unique dans chaque région. Elle regroupera les structures déjà existentes : Oséo, le FSI pour les PME, la filiale de la Caisse des dépôts dédiée aux financements des PME et Ubifrance pour tout ce qui se rapporte aux problématiques d’exports. Même si l’articulation entre la BPI et les régions doivent être « calée », selon le mot de Jean-Marc Ayrault, les 22 régions Françaises obtiendront un rôle primordial dans la gouvernance de la BPI.

Ne voulant pas se reposer sur les institutions qu’elle chapeautera, la BPI aura donc une capacité d’intervention de 30 milliards d’euros. Au-delà,  » la banque aura vocation à mobiliser les financements privés en intervenant aux côtés d’investisseurs privés, créant ainsi un véritable effet de levier au bénéfice des entreprises » a précisé Jean-Marc Ayrault.

Tancrède Blondé

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux