La fiscalité empêche les patrons de TPE d’embaucher

Près de la moitié des dirigeants de très petites entreprises (TPE) affirment ne plus pouvoir recruter à cause de la politique fiscale du gouvernement.

fleche-bas
Les patrons n’ont plus du tout confiance dans le gouvernement

Décidément, la fiscalité cristallise le mécontentement des Français en général, et des patrons en particulier. Dans le baromètre Ifop-Fiducial publié jeudi matin, plus de 7 entrepreneurs sur 10 déclarent renoncer à réaliser de nouveaux investissements à cause des impôts trop élevés. 46% des patrons de TPE interrogés affirment même avoir renoncé à embaucher à cause de cette raison

Ce qui explique la cote de confiance générale à 13% d’opinions favorables. Un chiffre d’autant plus inquiétant qu’il a atteint son plus bas niveau depuis la création de ce baromètre. Et cela ne devrait pas s’améliorer l’année prochaine. En effet, non seulement ils ne croient pas en la pause fiscale promise, mais ils sont même 75% à craindre une hausse supplémentaire.

Trop de déficits, trop de dettes, trop d’impôts

Pour montrer encore plus le décalage entre les mesures annoncées et les attentes des entrepreneurs, seuls 10% des dirigeants de TPE estiment que le gouvernement prend en compte leur préoccupation, soit un recul de douze points par rapport à l’arrivée au pouvoir de François Hollande.

« Trop de dépenses, trop de déficits, trop de dettes, trop d’impôts… voilà les reproches qui fondent l’impopularité record du gouvernement (de Jean-Marc) Ayrault auprès des chefs d’entreprise », analyse le directeur des techniques professionnelles de Fiducial, Jean-Marc Jaumouillé.

Quant à la courbe du chômage, autant dire que les patrons de TPE ne la voient pas, mais alors pas du tout.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux