La politique de formation professionnelle déplaît aux français

La politique de formation professionnelle, annoncée comme l’un des thèmes centraux de la prochaine conférence sociale en juin, est jugée inefficace par trois français sur quatre.

1 français sur 4 considère la politique de formation professionnelle inefficace

Selon un sondage Ifop pour Acteurs publics et Ernst&Young, 76% des Français pensent que l’argent public investi chaque année dans la formation est utilisé de manière inefficace. Ils estiment en effet que ce budget devrait servir en priorité aux chômeurs et aux jeunes sans qualification. En ce qui concerne les acteurs de la formation : manque de confiance en Pôle Emploi.

Un budget mal ciblé

Pour 39% des personnes interrogées, la formation professionnelle devrait être en priorité destinée aux demandeurs d’emploi et aux jeunes sans qualification (37%). En 2010, les deux tiers du budget investi dans la formation ont été consacrés aux salariés, un quart aux jeunes et le reste aux demandeurs d’emploi (12%). D’après le sondage, la majorité des Français estime que les dispositifs existants ne sont pas appropriés aux besoins du marché du travail (79%). Les réformes souhaitées par le gouvernement se positionnent dans ce sens. En effet, elles visent en premier lieu les demandeurs d’emploi et les chômeurs.

Un manque de confiance à l’égard de Pôle Emploi

Les Français estiment les entreprises et les acteurs associatifs sont plus capables que les pouvoirs publics pour mener cette formation. Dans le détail, les branches professionnelles représentent l’acteur qui inspire « le plus confiance pour piloter la politique de formation » pour 44% des Français interrogés, devant l’opérateur Afpa (24%). Viennent ensuite les pouvoirs publics, avec les régions (pour 17% d’entre eux), l’État (8%) et Pôle Emploi (7%). Cela traduit évidemment un manque de confiance envers cet établissement public, d’autant plus remarquable que 79% des Français interrogés souhaitent voir l’emploi au cœur de la politique de formation.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux