Lady Gaga en 2011 : business, pouvoir et charité en une année

En matière de business, 2011 a été  une année florissante dans l’univers people. En particulier pour Lady Gaga, célébrité internationale encore inconnue il y a quelques années. Sa personnalité excentrique aussi provocante qu’attachante se révèle être une source de profit démesuré.

2011 : l’année de tous les records pour le business Gaga

Avec 90 millions de dollars empochés, Lady Gaga a été reconnue par Forbes comme la célébrité la plus puissante de l’année 2011. En juillet dernier, la star établit un record sur le web en dépassant les 12 millions de followers sur Twitter et les 36 millions de fans sur Facebook.  Son album « Born this way » vendu à plus d’un million d’exemplaires et une tournée à travers le monde,  2011 a été sans conteste l’année de la consécration pour la chanteuse. Elle a d’ailleurs su en tirer un maximum de bénéfices.

Contrats publicitaires vs Œuvres de charité ?

La publicité pour Lady Gaga ? C’est comme la chanson : c’est inné ! La chanteuse n’hésite pas à vendre son image auprès des marques qui sont prêtes à débourser.  Parmi elles,  Virgin mobile et Polaroid associent leur image à la star new yorkaise.

Enseignes pour lesquelles la chanteuse nous montre à quel point elle les aime. En effet, elle utilise la célèbre technique du placement de marque dans son clip « Téléphone ».

En plus de la publicité pure, Lady Gaga s’offre aussi le temps de participer à des actions plus charitables, comme l’opération Viva Glam organisée par MAC Cosmetics. Le principe est d’associer à la marque de cosmétiques une star, et, de reverser l’ensemble des bénéfices pour la lutte contre le Sida. Grâce à Lady Gaga, Viva Glam a rapporté plus de 224 millions de dollars à l’association M.A.C Aids Fund.

Par ailleurs, elle prévoit de créer sa propre fondation courant 2012 : la « Born This Way Foundation ». Ces actions lui ont valu d’être nommée « Star la plus charitable de l’année 2011 » par l’association « Do Something ».

Entreprendre ne s’arrête pas à la seule création d’entreprise et l’artiste le démontre. Une année 2011 très chargée pour une Lady Gaga omniprésente dans les médias. Qu’en sera-t-il en 2012 ?

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux