L’art du e-mailing en 7 étapes

294 milliards de mails étaient envoyés dans le monde en 2010. Prévisions 2013 ? 507 milliards (selon Radicati Group). En France, 1,4 milliard de messages reçus par jour en 2011, un internaute français reçoit en moyenne 39 e-mails quotidiennement… hors spams ! Alors, comment sortir du lot ? Voici les 7 fondamentaux à connaître et pourtant trop souvent négligés.

l'art du e-mailing
L'entrepreneur se doit de connaître l'art du e-mailing

Un certain nombre de paramètres vont conditionner l’ouverture de votre message. Et côté contenus ? Découvrez quelques trucs et astuces pour optimiser votre e-mailing 

Importance de l’objet.

Tâchez de faire court : comme un titre, l’objet doit être visible en un seul coup d’œil, quel que soit le système de messagerie utilisé.

Ah et puis, profitez-en pour mettre en exergue l’intérêt de votre message.

Vous pouvez le paramétrer en y intégrant le prénom ou le nom de votre destinataire.

Un expéditeur identifié

Soignez le libellé de l’expéditeur, il doit être clair et personnalisé. Certaines messageries affichent votre adresse e-mail plutôt que le libellé de l’expéditeur : elle doit donc reprendre votre nom (par exemple).

Une adresse de réponse, pas un cul-de-sac

Nous sommes sur le web, ici l’interactivité reste le maître mot, votre internaute doit être en mesure de vous répondre et de vous adresser des remarques. Nous avons tous vécu cette charmante expérience de recevoir un e-mail « no-reply », d’avoir une question à poser et de se voir enquiller en retour les formulaires de réponse automatique sur le site dédié… Eh bien, c’est crispant.

Toujours laisser la possibilité de se désabonner

Il est obligatoire d’offrir à votre destinataire la possibilité de « Se désinscrire ». Avec un lien et une redirection vers un formulaire de désabonnement pour ceux qui ne souhaitent plus recevoir vos communications ou newsletters.

Le format guide votre plume

Soyez clair, concis, aéré… La lecture doit être facile et rapide.

Que l’essentiel de votre message apparaisse dans la partie supérieure du mail. Pourquoi ? Parce que seule cette partie apparaît dans les fenêtres de prévisualisation et ces contenus sont visibles sans avoir besoin de scroller (utiliser la navigation verticale).

Un traitement visuel et interactif

Si vos images ne s’affichent pas correctement, 8 internautes sur 10 préféreront ignorer votre message…

Gardez à l’esprit que votre lecteur a de fortes chances d’être mobile : pensez à optimiser l’affichage des e-mails pour smartphones et tablettes.

Et puis l’e-mail reste un produit d’appel, n’hésitez pas à y intégrer des liens cliquables pour embarquer votre destinataire vers votre site.

Et sur le fond ?

Vous êtes face à un lecteur multicanal et de plus en plus exigeant, mobile, gavé de messages en tout genre et de points de contact avec les marques… Pour être efficace, votre communication doit tendre vers davantage de personnalisation, dans sa forme comme dans son contenu : « moins de messages, mais plus de ciblage ».

Reste le choix des solutions d’envoi pour éviter de finir dans les spams. Reste à savoir comment rationnaliser la procédure d’intégration des contenus. Reste la question du format : HTML, PHP ou multipart ? Ah, pas si simple. L’e-mailing, c’est un métier et tout un art !

Marie Verliac

Des mots de Marie

 

Marie Verliac

Marie Verliac

Contributrice

Marie dirige l’agence Des mots de Marie, experte en stratégie éditoriale, fournisseur de contenus audiovisuels et rédactionnels. Elle vous distille conseils de journaliste et autres astuces de geek pour produire des contenus éditoriaux, efficaces et pertinents. http://desmotsdemarie.fr/

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux