Le CICE, peine à être connu malgré des résultats positifs

fleur pellerin ministre de l'économie numérique orange transition numérique entrepreneur
Fleur Pellerin se félicite des premiers résultats du CICE.

Moins de la moitié des entreprises ont l’intention d’utiliser le CICE. Pourtant, l’Insee affirme sa responsabilité dans le recul du coût du travail au premier semestre.

Et pourtant ça marche ! C’est en tout cas ce que révèle l’Insee. L’institut affirme que l’entrée en vigueur du CICE s’est accompagnée du recul du coût du travail (salaires et charges des secteurs marchands non agricoles), soit une baisse de 1,9 % au premier trimestre. Par rapport à la même période l’an passé, le coût du travail ne note aucun changement. Mais l’Insee précise qu’il aurait augmenté sans l’arrivée du CICE.

En réponse à ces résultats encourageants, Fleur Pellerin, ministre des PME, n’a pas manqué de remarquer que « ces chiffres contrastent avec la hausse globale de 14 % du coût du travail et de 17 % dans l’industrie sur le précédent quinquennat ».

Mais peu de convaincus

Malgré l’ouverture d’un site d’information de la part du gouvernement, le dispositif reste mal connu. Effectivement, 60 % des dirigeants de PME déclarent que « le manque d’information sur le dispositif » est un « frein à l’utilisation du CICE », selon un sondage de KPMG pour la CGME. Par conséquent, seulement 43 % des entreprises pensent avoir recours au CICE. Toutefois, plus l’entreprise est grosse, plus ce pourcentage augmente.

Et même si l’Insee met en évidence son efficacité, des rumeurs indiquent que le CICE sera réduit, faute de budget. Le manque d’assurance de la part du gouvernement n’encourage alors pas les entreprises à se lancer dans ce dispositif.

Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux