Le Cloud computing peine à trouver les entrepreneurs

Un rapport commandé par deux géants de l’informatique, Dell et Intel, démontre la dépendance des PME à l’égard des nouvelles technologies sans adopter pour autant les bénéfices du Cloud Computing.

Que ce soit au niveau mondial ou européen, la virtualisation des serveurs Cloud computing a encore du mal à franchir le pas des entreprises. Et à en croire l’étude, c’est en partie dû à la méconnaissance des entrepreneurs des outils informatiques en général, et des bénéfices du Cloud Computing en particulier. Résultat, 28% des entreprises européennes de moins de 100 salariés déclarent qu’elles n’ont aucune intention de migrer une partie ou l’intégralité de leurs infrastructures sur le Cloud dans un futur proche.

Pourtant les résultats démontrent que plus de neuf PME européenne sur 10 ont dû faire face à un problème informatique qui a dégradé leur capacité de travail. 17 % d’entre elles affirment mêmes qu’un problème informatique survient au moins une fois par semaine. Une proportion énorme au regard des 66 % entreprises européennes qui affirment être fortement, voire totalement dépendante des TIC. Résultat, seules 12% des PME françaises utilisent le Cloud pour le stockage, la messagerie ou la gestion de la relation client.

Seulement 12% des PME françaises utilisent le Cloud

Or, si les entrepreneurs ne le savaient pas déjà, le Cloud Computing permet de migrer les infrastructures informatiques vers un serveur externe sécurisé et donc de réduire les risques de pertes de données. Sans parler des économies sur les dépenses d’investissement qui permettent à l’entrepreneur de diriger son entreprise vers un modèle de paiement à l’usage. En effet, pourquoi acheter tous les deux ans un disque dur externe pour sauvegarder les mêmes données. « Les bons systèmes informatiques peuvent offrir aux entreprises un avantage compétitif et jouer un rôle clé dans leur succès à long terme » rappelle Aongus Hegarty, Vice-président et Directeur General Dell EMEA.

Frederico Di Candido, Directeur Maketing pour les PME chez Dell, indique que si seulement 12% des PME utilisent l’informatique dans les nuages, à peine 23% comptent l’intégrer dans les 3 ans à venir. Principales causes de la non utilisation : « les craintes sont la sécurité des données, la confidentialité, et la performance » souligne Frederico Di Candido. En attendant les dirigeants de PME continuent d’investir dans les serveurs classiques. Quand on pense que la majorité des PME européennes dépensent autour de 35.000 euros en TIC alors qu’il ne s’élève qu’à 23.000 euros en France, les entreprises n’ont pas fini de gagner en compétitivité.

Retrouvez ici l’intégralité du rapport Dell et Intel

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux