Le FMI a-t-il peur pour les entrepreneurs en France ?

Le FMI est très connu pour encourager les Etats à assainir leurs finances. Or il vient récemment de demander à la France de se « ralentir» sa politique d’augmentation des taxes et des impôts afin de soutenir la croissance du pays. Le Fond Monétaire International aurait-il peur pour notre économie et nos entrepreneurs ?

le-FMI-a-t-il-peur-pour-les-entrepreneurs-en-franceUne fuite des entrepreneurs qu’on ne peut ignorer

Il s’agit d’une tendance intuitive que nous pouvons observer en regardant des témoignages d’entrepreneurs de plus en plus nombreux souhaitant quitter la France ou l’ayant déjà fait. L’une des raisons principales semble être la pression fiscale qui augmente sur les entreprises. Cela découragerait également certains « aspirants entrepreneurs » à se lancer. Mais ce fait semble se confirmer auprès d’études réalisées par des cabinets d’avocats ou de l’IREF avec plus de 5000 départs d’entrepreneurs pour 2012, un record en la matière, comme nous l’explique cet article.

Or c’est essentiellement les entreprises qui créent de l’activité économique et des emplois sur un territoire. Par conséquent, un entrepreneur qui quitte le pays, c’est autant d’emplois potentiels non créés et d’activité économique non développée. D’où l’enjeu pour le gouvernement français de conserver les entrepreneurs sur son territoire s’il veut pouvoir « inverser la courbe du chômage » et « renouer avec la croissance »

Or il semble que le FMI soit sceptique quant à la pertinence des choix de la France en matière de fiscalité pour remplir ses objectifs.

Comment garder nos entrepreneurs sur notre territoire ?

La question est très complexe : aucune recette miracle n’existe pour cela. La France semble miser sur l’esprit patriotique des entrepreneurs à travers le « Made in France » afin de les encourager à créer sur le territoire français. Elle compte aussi sur l’accompagnement à travers les pépinières, les CCI, etc. pour guider les entrepreneurs dans leurs aventures entrepreneuriales. Cependant les chiffres montrent que cette stratégie, à elle seule, n’est pas efficace. Alors qu’elles sont les bonnes tactiques ou stratégies qu’utilisent les territoires attirant les dirigeants et les créateurs d’entreprises ?

Voici quelques éléments qui semblent être important pour un entrepreneur :

– une fiscalité attractive (pour avoir l’impression de récolter le fruit de son travail)

– une simplicité administrative (le succès du statut auto-entrepreneur est la preuve de ce besoin des entrepreneurs)

– l’accès au financement (comme nous l’a montré une entreprise innovante qui a récemment « fuit » vers les Etats-Unis faute d’accès à du financement)

– des infrastructures performantes

– un cadre de vie agréable (la France est très bien placée sur ces deux derniers points)

Ces initiatives sont complexes à mettre en place (d’un point de vue budgétaire notamment). Mais peut-être l’investissement en vaut-il la peine ?

La France va-t-elle suivre les préconisations du FMI et réussir à conserver ses entrepreneurs sur son territoire ?

 Jérôme Hoarau

Pourquoi-entreprendre.fr

CreapreZent.fr

Jérôme Hoarau

Jérôme Hoarau

Contributeur

Blogueur sur Pourquoi entreprendre, cela fait maintenant 3 ans que je fais des recherches et des publications sur l’entrepreneuriat et sur l’esprit d'entreprendre (qui selon moi est un état d’esprit plus que de la création d’entreprise). Je suis l’auteur du livre l’aventure Entrepreneuriale , un guide d'entrepreneuriat . Aujourd’hui, je suis également formateur en soft skills sur creapreZent et co-fondateur de YesYouDo, le média optimiste. @jero974

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux