Le Qatar mise 50 millions d’euros sur les entrepreneurs français de banlieue

Il n’y a pas que le PSG en France ! C’est en tout cas ce qu’a voulu faire comprendre, Jeudi dernier, l’ambassadeur du Qatar à Paris, Mohamed Jaham Al-Kuwari. « L’émir a décidé de créer un fonds de 50 millions d’euros » afin de financer les projets d’entrepreneurs français de banlieue, a -t-il annoncé.

L’annonce vient après la visite au Qatar d’une dizaine d’élus locaux français d’origine maghrébine. Venus un mois auparavant afin de créer de nouveaux liens économiques, les élus de quartiers se sont entretenus avec l’émir en personne, le cheikh Hamad ben Khalifa Al Than, afin de nouer de nouveaux liens économiques. Une visite qui a visiblement rapidement porté ses fruits.

L’entrepreneuriat afin de rapprocher les deux pays

Mais l’ambassadeur a averti : « ceci n’a rien à voir avec de la charité ». Le fonds de 50 millions d’euros sera destiné au financement de « projets sérieux dans tous les domaines, des projets raisonnables, solides et à long terme ». Les entrepreneurs de banlieue n’en demandent pas plus !

Un partenariat qui, bien entendu, servira « la relation entre le Qatar et la France », pays « stratégique » selon les propres mots de l’ambassadeur qatari. Or toujours selon Mohamed Jaham Al-Kuwari « les Français d’origine arabe peuvent nous aider dans notre partenariat avec la France ».

Aux entrepreneurs intéressés, nous vous recommandons donc d’aller vous renseigner auprès des professionnels installés à l’ambassade qui évalueront la viabilité de vos projets.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux