Les 5 conseils de Jules César aux entrepreneurs

Disparu il y a de cela 2057 ans,  Jules César continue néanmoins d’être une référence incontournable pour tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, comptent jouer un rôle de meneur d’hommes.

Jules César
L'ombre de Jules César continue de peser sur l'esprit des leaders

« Les hommes croient ce qu’ils désirent »

Une citation à prendre sous deux angles différents. En ce qui vous concerne, vous et votre pratique des affaires, cette phrase signifie qu’il est primordial de regarder les choses à froid. Concrètement, ne surjouez ni le misérabilisme face à un coup du sort, ni l’excès de confiance devant une bonne nouvelle.

Plus machiavélique, mais tout aussi vrai, César vous rappelle également un trait de caractère du genre humain. Ce qui peut toujours servir dans les affaires.

« Ils ne se rappelaient pas combien de tout petits motifs avaient souvent occasionné de grandes pertes »

En parlant ainsi de ses anciens ennemis les Gaulois, César met à jour le mécanisme des grands échecs de ce monde. À savoir, non pas une seule et même source de malheur, mais bien une multitude de petits défauts qui, à force, provoquent les échecs de ce monde.

Jean-Luc Lagardère ne dit pas autre chose quand il tente d’expliquer le four monumental de La Cinq dans les années 90.

« Je n’aime pas travailler, mais j’admets que les autres travaillent »

Appliquée au monde des affaires, la phrase de César anticipe la notion d’externalisation, concept bien connu des entrepreneurs, qui cherchent à faire par quelqu’un d’autre ce dont ils ne veulent plus faire eux-mêmes.

Mis au niveau d’une équipe, la phrase de César signifie également que tout le monde doit rester à sa place, en tout cas aux tâches auxquelles on est astreintes.

Nous ne vous cachons pas que l’utilisation d’une telle phrase au sein de l’entreprise nécessitera néanmoins quelques efforts de contextualisation, si vous ne voulez pas qu’elle soit reprise pour des ambitions moins louables.

« Recommencer, ce n’est pas refaire »

Une phrase que les entrepreneurs devraient inscrire en fond d’écran. Non seulement, pour trouver les ressources intellectuelles indispensables à l’accomplissement de tâches peu passionnantes (administratif, prospection, etc…), mais également afin de dépasser les échecs inhérents à la vie d’entrepreneur.

Car, les plus aguerris vous le diront, on ne réussit pas tout dans la vie de chef d’entreprise. Loin de là. Par exemple, ce prospect que vous pensiez avoir fait tomber dans votre escarcelle et qui, au dernier moment, décide de choisir un concurrent un peu moins cher. Rien que d’y penser, ça vous fait encore mal. Et pourtant, il faut repartir à l’attaque, si possible, avec une tactique plus affinée.

« Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu »

Probablement la citation la plus connue de Jules César avec « Alea Jacta Est ». Il n’empêche, deux millénaires après sa prononciation, cette maxime tient une charge symbolique toujours aussi élevée.

À réutiliser dès que l’entreprise a réussi à accomplir quelque chose de grand.

@TancredeBlonde

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux