Les DRH veulent aménager les jours fériés au nom de la diversité

Proposition choc, l’association nationale des directeurs des ressources humaines souhaite banaliser trois jours fériés chrétiens afin de laisser les salariés de confessions différentes fêter leurs évènements religieux.

religions DRH diversité jours fériés

C’est un pavé dans la mare que vient de lancer l’ANDRH. En effet, l’association propose ni plus ni moins de supprimer l’Ascension, le 15 août et le lundi de Pentecôte, pour les salariés qui souhaiteraient prendre congé lors de fêtes musulmanes ou juives. « Nous souhaitons favoriser la liberté de conscience et de conviction, tout en garantissant la neutralité de l’entreprise et la laïcité » explique Pascal Bernard, vice-président de l’ANDRH en charge de la commission « Egalité professionnelle et égalité. Rien que ça !

Un aménagement qui, dans l’esprit de l’association, ne nécessiterait pas une loi. Un simple accord au sein de l’entreprise permettrait d’acter les échanges de jours fériés contre d’autres. Pourquoi une telle demande ? Selon l’ANDRH, « lorsque les fêtes religieuses des autres confessions arrivent, les salariés relevant de celles-ci ont tendance à demander des autorisations d’absence au nom de leurs propres convictions».

Fâcheux précédent de la journée de solidarité

Pourquoi dès lors ne pas choisir la Toussaint, Noël ou Pâques ? Aux yeux de l’association, « ces fêtes revêtent désormais une forte dimension sociétale. Autrement dit, elles constitueraient « un facteur de cohésion sociale », au contraire des trois autres jours. Or, l’ANDRH observe « la montée d’un sentiment de discrimination lorsque l’entreprise refuse aux salariés de pratiquer leur conviction religieuse ».

Cependant, la suppression de la Pentecôte pour financer la journée de solidarité envers les personnes âgées n’a pas été un franc succès. Pour ne pas dire un flop intégral. Alors aménager trois jours, qui plus est le 15 août qui ponctue la période estivale, ne sera pas une tâche aisée pour les entreprises. Sans parler de la dimension politique qui ne manquera d’arriver, si les politiques prennent le sujet en main.

Et vous, entrepreneurs, qu’en pensez-vous ? Bonne idée ou usine à gaz

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux