Les PME combattent mieux la crise que les TPE

Les Petites et Moyennes entreprises subissent moins la crise que les plus petites structures. Un constat exposé par Altares dans sa dernière étude.

Les TPE dans le sillage de la crise
Les TPE dans le sillage de la crise

Les petites entreprises en sursis. Selon le dernier bilan d’Altares, 15.000 défaillances d’entreprise ont été recensées au deuxième trimestre 2013. Soit un bond de 9,4 % par rapport au premier semestre de cette même année. Des chiffres qui ne sont pas sans rappeler le niveau élevé du deuxième trimestre de 2009 durant la crise financière.

Quant aux PME de plus de 50 salariés, elles « voient au contraire leur situation s’améliorer. 131 ont mis la clé sous la porte ce trimestre, soit 6 % de moins qu’il y a un an et 22 % de moins qu’au printemps 2009 au moment où la crise frappait encore lourdement les PME ».

Failles des plus jeunes

Les plus jeunes entreprises – moins de 6 ans – sont près de 7.500 à avoir déposé un douloureux bilan. « Les microentreprises (0 à 2 salariés) enregistrent les tendances parmi les plus lourdes : plus de 10 000 défaillances soit une hausse de 11 % par rapport à la même période en 2012 », précise l’étude.

« Les nombreuses fermetures de ces TPE peuvent compromettre l’équilibre économique et social d’un bassin d’emploi et d’un territoire », maintient Thierry Million, responsable des études Altares.

 Noëmie Beillon

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux