Les PME de la Défense ont aussi droit à leur pacte de compétitivité

À l’occasion du premier Forum de l’innovation au CNIT, Jean-Yves Le Drian dévoile un pacte de compétitivité pour les PME de la Défense. L’innovation et l’accès des PME aux marchés publics restent une priorité.

Jean-Yves Le Drian ministre Défense Pacte PME budget Peu connues du grand public, les PME de la Défense n’en sont pas moins importantes dans le tissu entrepreneurial français. En effet, le budget militaire tricolore de la Défense atteint la 4e place au monde en 2010, derrière les USA, la Chine et le Royaume-Uni. Or, davantage que dans les autres secteurs d’activité, le poids de l’État reste prépondérant. « Un budget annuel de 16 milliards d’euros dont 6 milliards destinés aux équipements nouveaux », rappelle Jean-Yves Le Drian dans une interview au Figaro.

Dans le cadre de ce pacte de compétitivité, le ministre annonce vouloir augmenter les dépenses liées à l’innovation de 10% en 2013. « Nous investirons 750 millions d’euros », affirme-t-il. Dans le détail, le budget du dispositif Rapid, qui soutient les PME productrices de produits militaires et civils, sera accru également de 25% d’ici à 2015. « Il passe à 50 millions », précise le ministre.

« Privilégier le réflexe PME »

Concrètement, pour bénéficier du pacte de compétitivité, les PME pourront, dès l’année prochaine, s’adresser au responsable du pôle régional à l’économie de Défense. Non seulement il aura comme objectif d’identifier toutes les PME de la Défense, de les informer des marchés qui seront lancés. Ces pôles régionaux vont également « mettre les chefs d’entreprise en relation, de leur faire connaître les dispositifs mis en place », explique Jean-Yves Le Drian.

Enfin, ces nouveaux responsables régionaux favoriseront les coopérations entre les entreprises de la Défense d’une même région. Quant aux marchés publics, Jean-Yves Le Drian souhaite que les PME puissent bénéficier « en priorité de tous les marchés inférieurs à 15.000 euros », détaille le ministre de la Défense. « Privilégier le réflexe PME », tel est le nouveau mot d’ordre de la rue Saint-Dominique.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux