Les start-up ont aussi leurs journées du Patrimoine

Mettre en lumière les start-up françaises d’aujourd’hui. Telle est la volonté de trois entreprises associées pour organiser les journées du Patrimoine des start-up. Elles se dérouleront les 14 et 15 septembre prochains.

Les journées du Patrimoine connaissent chaque année un franc succès. Les badauds se bousculent dans les queues interminables pour visiter les entrailles de l’Elysée ou du Quai d’Orsay. Cette année une nouvelle espèce de journées du patrimoine débarque : celle des start-up.

TPE et PME sont le cœur impulsif de notre croissance. Paradoxalement, à la télévision, dans les journaux papier comme Web, l’actualité économique semble se centrer de plus en plus sur les multinationales.

Alors quoi de plus pertinent que de dédier aux petites entreprises des journées du Patrimoine afin de réveiller l’envie de créer une économie dynamique et intelligente ? L’idée est de Marc-Arthur Gauthey, co-fondateur de Cup of Teach (société co-organisatrice). Son objectif : permettre aux visiteurs de se rendre compte du fonctionnement d’une start-up. Si cela peut susciter des vocations, tant mieux !

L’essentiel, pour M. Gauthey et ses complices, est de faire reconnaître l’énergie, l’innovation, et le travail accumulés dans l’ergonomie des sites internet ou les services utilisés. «On aimerait bien sensibiliser les gens à l’entrepreneuriat, à nos services, au fait qu’un entrepreneur est un patron, mais pas Steve Jobs. On prend des risques, on se paye peu… ou pas. Les gens ne s’en rendent pas compte ! » clame l’organisateur.

Dans le principe, cette occasion de visibilité pour le jeune entrepreneur français, est plus poussée que les classiques journées du Patrimoine. En plus de l’ouverture de leurs portes au public, des rencontres seront organisées avec les employés et les chefs d’entreprises au travers d’apéritifs, d’ateliers ou de conférences. Vos enfants pourront même apprendre à créer une entreprise sur l’atelier organisé par Yoopies, une start-up de mise en relation entre parent et baby-sitter.

Au-delà de celle-ci, plus d’une trentaine de start-up basées à Paris participeront à ces deux journées dont  BlaBlaCar (covoiturage.fr), e-loue, My little Paris, ESCP, le Petit Ballon, Pro Bono Lab, Ulule, Living Social et bien d’autres.

Vous pouvez vous inscrire gratuitement sur le site www.cupofteach.com pour rencontrer ces jeunes entrepreneurs. Vous y trouverez tous les renseignements (adresses, horaires…) nécessaires. Bonnes journées du Patrimoine saines pour notre économie.

Théo Blazy

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux