McDonald’s se refait une image en acceptant des paiements en câlins

mcdonald's

« Ce sera 8 câlins et deux bisous ». À partir du 2 février, des clients de McDonald’s vont avoir l’opportunité de régler leur commande d’une manière insolite. Comment ? En effectuant une petite dance ou en appelant leur mère au téléphone pour lui dire cette formule très simple : « je t’aime ». La firme américaine a cependant inventé d’autres moyens de paiement insolites.

Par exemple, pour un petit déjeuner, cela coûtera à l’heureux client un énergique « check » réalisé avec le poing. Pour un dîner, la firme accepte également les câlins familiaux en guise de règlement. Le sourire provoqué par cette petite aventure est totalement contagieux. Mais, les heureux élus ne seront pas nombreux. Choisis au hasard, ils ne peuvent être qu’une centaine par enseigne à bénéficier de ce traitement de faveur.

McDonald’s veut changer d’image

Une porte-parole de McDonald’s, Terri Hickey, a expliqué que l’entreprise entend faire plaisir à plus d’un million de clients sur tout le territoire des États-Unis. Mais les dernières places vont être chères. En effet, pour rester dans les temps du Superbowl et ainsi pouvoir diffuser la publicité en intégral pendant les temps morts du match, McDonald’s a déjà distribué plus de la moitié des lots.

Cette campagne promotionnelle intervient après la brutale démission de son CEO, Don Thompson, la semaine dernière. Bénéfice en baisse de 15%, baisse du trafic dans les restaurants et recul du chiffre d’affaires de 2,3%. La marque, restée comme un symbole du capitalisme américain, se devait de réagir.

La première étape du renouveau ?

Surtout que les États-Unis restent malgré tout son marché de prédilection. Mais les consommateurs américains ne se contentent plus du célèbre Big Mac ou Filet o Fish. De plus en plus sensibles au Made in US, ils se rapprochent d’enseignes qui cultivent leur image en terme de responsabilité sociale et environnementale, comme Panera Bread ou Chipotle. Les temps changent.

Mais McDonald’s a du mal à convaincre qu’il a changé. Le groupe a beau annoncer qu’il n’utilise plus de conservateurs depuis décembre dernier, les consommateurs ne voient pas la différence. Pour inverser la tendance, l’entreprise sait désormais qu’il va falloir mettre le paquet en termes de communication.

Cette offre promotionnelle est sûrement la première étape d’un long renouveau.

Tancrède Blondé

 

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux