Méthode Coué : le management à la manière des politiques

La méthode Coué n’a plus de secret pour les politiques. Et le nouveau Président de la République Française en a fait usage sans compter au cours de sa campagne. Un exercice de haute voltige qui laissera des traces dans l’histoire.

Emile Coué n’avait sans doute pas envisagé que sa méthode puisse être utilisée à des fins politiques. A droite comme à Gauche la méthode Coué a pourtant été de mise lors de la campagne à la Présidentielle. Elle a aidé sans conteste le vainqueur. Jusqu’où ira-t-il à présent au cours de son quinquennat ?

A Droite, c’est Nicolas Sarkozy et ses troupes qui s’illustrent comme les champions de l’autosuggestion : « Quand Sarko pratique la méthode Coué » (Lutte Ouvrière), « Jean-François Copé use de la méthode Coué » (Ouest France),  « La méthode Coué pour élire Sarkozy (Sud Ouest), « Les militants UMP pratiquent la méthode Coué » (La Dépêche), « Sarkozy : la méthode Coué. », (Ze Redac), « …usant de la méthode Coué, Sarkozy… » Fasopresse. Si la Méthode Coué ne l’a pas fait gagner, elle lui a permis d’obtenir un score beaucoup plus honorable que ce que lui prédisaient les sondages.

A Gauche, c’est Martine Aubry qui se lance la première, contrainte de faire un travail d’imagination lors du lancement de sa candidature aux primaires socialistes, pour pallier à l’image de « candidate par défaut », à la suite de l’affaire Strauss-Kahn et pour renforcer sa crédibilité.

François Hollande, vainqueur des primaires et candidat élu à la fonction de Président de la République, y recourt quant à lui avec brio au cours du débat télévisé entre les deux tours, le 2 mai dernier, en répétant à voix haute la phrase « Moi Président de la République, je…. » 16 fois de suite. C’est l’illustration même de la méthode Coué, qui propose de répéter au moins 20 fois les autosuggestions !

Bien sûr, il s’agit d’un effet de rhétorique.  La répétition est un outil de communication et c’est le procédé utilisé par la publicité. Toutefois cette phrase répétée à voix haute 16 fois de suite a permis au candidat de s’auto porter dans le rôle de Président, de nourrir sa motivation et de se projeter déjà dans une probable réalité. Ces 16 répétitions sont aussi autant de suggestions fortes et puissantes pour les millions de spectateurs qui, en transformant cette suggestion en autosuggestion, les poussent à imaginer François Hollande dans ce rôle.

Cette partie du discours « Moi Président de la République… » a par ailleurs été diffusée et transformée par différents artistes en clip sur le net. C’est de la méthode Coué diffusée à grande échelle : de la haute voltige médiatique.

A n’en pas douter pour les 1825 jours à venir de ce quinquennat, la méthode Coué continuera d’aider la France à relever ses différents défis !

Luc TEYSSIER d’ORFEUIL

Fondateur et directeur de Pygmalion Communication

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux