Mettez du Halal dans votre business model

L’organisme public de soutien des entreprises françaises à l’international, Ubifrance, a organisé un atelier dédié au Hallal. Un marché potentiel de 1 milliard et demi de personne.

halal export entrepreneur

La salle est pleine à craquer aujourd’hui chez Ubifrance. Il faut dire, le Halal intéresse beaucoup d’entreprises et d’entrepreneurs. Un marché qui représente, tout de même, « 1,6 milliard de consommateurs potentiels dans le monde et ce dans tous les domaines des biens de consommation » précise François Matraire, directeur pays en Malaisie d’Ubifrance.

Alors que doivent savoir les entrepreneurs ? Évacuez tous les fantasmes colportés pendant la campagne présidentielle. Halal signifie tout simplement « licite » arabe. Autrement dit, les produits Halal sont produits en accord avec les textes sacrés musulmans. Autant dire, indispensable à l’export dans les pays musulmans. Mieux, la certification Halal devient même obligatoire dès qu’il est question de viandes.

Coût entre 2100 et 5000 euros

Mais pour y avoir accès, le chemin vers la certification est semé d’embuches. Déjà, les normes diffèrent d’une région à l’autre. Lesquelles choisir alors ? En la matière, la Malaisie semble avoir pris une longueur d’avance sur le sujet. Mieux, il a même « engagé des démarches pour que les pays musulmans structurent leur démarche à l’international » explique François Matraire. Résultat, les normes Malaisiennes font loi dans tous les pays qui appartiennent à l’ASEAN.

Concrètement, il en coûtera 2100 dollars pour se faire certifier par le Jakim, organisme de référence de certification Halal. Pour Chantal Japhet, fondatrice et dirigeante de CFBC Paris, société productrice de cosmétique, le budget est même plus conséquent. En tout, cela a représenté « un budget de 5000 euros par an, pour obtenir la certification halal de la mosquée de Paris » explique-t-elle. Pas d’alcool, pas de graisses animales qui viennent de porcs : tout ça impacte le processus de production.

« Même les couches sont Halal »

Eh oui, le Halal ne concernent pas uniquement les viandes. En fait, il est recommandé de faire certifier Halal tous vos produits. « Même les couches sont Halal » expliquait une participante de l’atelier Ubifrance. On s’éloigne des textes sacrés… Aujourd’hui, en dehors des produits carnés, le Halal est plus devenu un outil marketing, destiné à rassurer les consommateurs.

En France, le Halal démarre à peine mais il représente déjà 5,5 milliards d’euros. Les produits alimentaires représentent trois quarts du marché. Bon à savoir pour les entrepreneurs en mal d’idées.

Tancrède Blondé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>