Michael Jordan : un businessman hors-pair

La star des Chicago Bulls a fêté ses 50 ans le 17 février. Il figure parmi les sportifs les plus riches du monde. Dix ans après sa retraite, il gagne 80 millions d’euros par an. Retour sur un homme qui a construit sa légende.

Michael Jordan
Michael Jordan figure parmi les sportifs les plus riches du monde.

On ne présente plus l’homme. Jordan a tout gagné ou presque. Six fois champion de NBA, deux fois champion olympique, élu cinq fois meilleur joueur de la NBA en saison régulière et six fois meilleur joueur du All Star Game. Ce qui lui doit d’être considéré comme le meilleur joueur de basket de tous les temps. Talentueux sur le terrain, Michael Jordan l’est aussi en affaire. Précurseur en la matière, il a su vendre son image et en faire une véritable marque.

Le champion américain a réussi à bâtir en 19 années de carrière une fortune estimée à 500 millions de dollars, selon le magazine Forbes. Dix ans après avoir quitté la compétition, il figure d’ailleurs encore dans le Top 10 des athlètes les plus fortunés et les plus populaires. Un succès financier qu’il a construit sur tous les fronts.

Le duo Nike/Jordan 

C’est une alliance en or. Et l’on pourrait se demander si c’est Nike qui a fait Jordan ou bien Jordan qui a fait Nike. Peut-être un peu des deux. C’est en 1884, à la

Air Jordan
100 millions de paires, de la mythique Air Jordan, ont été vendues.

sortie de l’université, que le sportif signe son contrat avec Nike. 2,5 millions d’euros sont investis pour se servir de son image pendant cinq ans. Cela marquera le tournant de sa carrière d’homme d’affaires. Côté sportif,  Jordan est élevé au titre de meilleur joueur, ce qui lui permettra de fonder un business très lucratif : la marque Jordan Brand.

Elle est lancée en 1997 et symbolisée par la mythique chaussure Air Jordan. À l’heure actuelle, 100 millions de paires ont été vendues. La Jordan Brand rapporte à Michael Jordan 1,7 million de dollars par an. En bon businessman, Michael Jordan va d’ailleurs profiter de la médiatisation de son anniversaire pour sortir sa nouvelle paire de chaussures, la 28e version des Air Jordan.

Du « sport business » mais pas que…

Michael Jordan a compris que parier sur le sport peut rapporter gros. Après avoir pris des parts dans l’équipe de NBA des Charlotte Bobcats en 2006, il devient actionnaire majoritaire de cette franchise en 2010, en rachetant 80% du capital pour 275 millions de dollars.

La star possède aussi une concession automobile en Caroline du Nord et une équipe professionnelle de moto, en plus d’être à la tête de six restaurants. Sur tous les fronts, on vous disait.

Michael Jordan gagnerait plus d’argent maintenant que lorsqu’il était joueur. Révélateur d’un système bien rodé et maîtrisé à la perfection.

Sarah Cohen

 

Sarah Cohen

Rédactrice

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux