Où fait-il bon travailler en France ?

L’Institut Great Place to Work vient de révéler le palmarès qui récompense les entreprises françaises dans lesquelles il fait bon de travailler.

L’institut Great Place to Work vient de révéler le palmarès des entreprises où il fait bon de travailler en France

« Sans performance sociale, il n’y a pas de performance économique » soutient Patrick Dumoulin, directeur de Great Place to Work France, résumant l’esprit du palmarès. L’évaluation repose essentiellement sur les  pratiques RH des entreprises et plus précisément sur la confiance que les employés accorde à leur dirigeants, leur motivation vis-à-vis de leur travail et enfin la qualité des rapports qu’ils entretiennent avec leurs collègues. Et pour cette édition, l’institut a récompensé deux entreprises : Microsoft pour les entreprises de 500 salariés et NetApp France pour les moins de 500.

Microsoft joue la carte de la mobilité

Dans le détail, elle a récompensé les deux entreprises pour avoir facilité l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle de ses employés. Par exemple, la firme de Steve Ballmer leur laisse la possibilité d’organiser leur temps de travail entre bureau et domicile comme ils le souhaitent, à condition d’être joignables a tout moment. Ils ont aussi la possibilité d’obtenir des congés solidaires pour s’engager sur des projets associatifs.

 « Happy closing » chez NetApp

Quant à NetApp France, filiale du groupe mondial spécialisé dans la création de solutions de stockage et de gestion de données, elle s’est distinguée par la convivialité qui règne entre les membres de l’équipe et sa transparence communicationnelle. Pour faire vivre et souder son équipe, NetApp France organise notamment des « happy closing », réunions festives autour d’un thème décalé.  «Nous travaillons dans la haute technologie et nous voulons retrouver ce côté innovant dans la gestion de nos collaborateurs», expliqueMarc Montiel, vice-président et DG de la filiale.

Les classiques payent toujours

Autre méthode retenue par Great Place To Work : féliciter les employés pour le travail accompli. Les remerciements prennent parfois la forme de cadeaux et voyages de rêve. Chez Kantar Worldpanel on met surtout l’accent sur l’implication au quotidien «les remerciements et les félicitations ne sont pas réservés exclusivement à la réalisation d’un travail exceptionnel, car c’est le travail fourni au quotidien que l’on reconnaît».

La qualité de l’environnement a aussi son importance. Chez Cisco et NetApp, on tient à fournir aux salariés tous les outils pour travailler dans les meilleures conditions possibles (paiement partiel de l’abonnement ADSL, ordinateurs portables). Chez SAS, on met l’accent sur le lieu de travail : «les bâtiments constituent les lieux de vie professionnelle qui ont pour objectif de donner du sens au travail». Dans ce sens, plusieurs projets de réhabilitation ont été lancé l’an dernier : crèche, extension de salle de sport, cafétéria…

Sinon chez NetApp comme chez Mars ou Decathlon, on encourage par la rémunération : stock options, primes ou bonus. Simple et efficace.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux