Pas de rachat pour Hulu mais une enveloppe de 750 millions de dollars

La plate forme de vidéo à la demande est finalement reprise par ses principaux investisseurs soit Twenty-First Century Fox, NBC Universal et Walt Disney.

Hulu, le site de vidéo à la demande sur internet
Hulu, le site de vidéo à la demande sur internet

Le bout de la fin. Le géant américain du VOD sur internet, Hulu.com, en perdition depuis quelque temps, sort enfin la tête de l’eau grâce à ces principaux actionnaires.

À la surprise générale, Twenty-First Century Fox, NBC Universal et Walt Disney ont déclaré, vendredi dernier, vouloir investir 750 millions de dollars dans le site. Le but est « soutenir [la] croissance » de Hulu.

Les trois monstres de l’audiovisuel s’encastrent de plus en plus dans le site après avoir « poussés » des négociations avec de potentiels partenaires et acheteurs, sans succès.

Forfait

Pourtant, il y a quelques jours, le Wall Street Journal recensait encore des candidats. Yahoo, Direct TV, l’opérateur AT&T, KKR et Guggenheim Partners composaient la liste des potentiels futurs acheteurs du site.

Une liste garnie, très rapidement écartée par Hulu, à la vue de l’offre de ceux-ci. Le site attendait au minimum un milliard de dollars, se basant sur leurs 30 millions de visiteurs par mois et leurs 700 millions de dollars de chiffres d’affaires (2012) revendiqués.

Comme personne ne se bousculait au portillon, pour payer la note, les actionnaires principales ont dû revenir à la charge pour soutenir le site.

 Noëmie Beillon

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux