PME : difficultés de trésorerie ? Il existe des solutions

Les problématiques de financement des PME n’ont jamais été aussi présentes dans le monde médiatique et politique que ces dernières semaines. Crise oblige ! Pourtant, nos PME sont régulièrement confrontées à des problèmes de trésorerie depuis des dizaines d’années qui peuvent mener à la cessation, liquidation, dépôt de bilan… fermeture de l’entreprise.

Cependant, avant de penser à mettre la clé sous la porte, il est important de rappeler qu’il existe des solutions notamment pour étaler les dettes et ainsi offrir une bouffée d’air aux entreprises. En effet, l’Ordre des Experts-Comptables a publié des fiches pratiques afin de proposer aux dirigeants d’entreprise des solutions.

La rédaction de Widoobiz vous propose de retrouver ces solutions chaque semaine

Le plan moratorié pour échelonner ses dettes

Il s’agit de définir un plan de règlement négocié avec les créanciers envers lesquels l’entreprise en difficulté a des retards de paiements tel que les fournisseurs, l’Etat, le bailleur…

L’accord qui a été négocié par les parties prenantes est repris dans un protocole d’accord qui détaille les délais de paiements et les différentes modalités particulières de l’accord. Par exemple, l’entreprise peut négocier avec son fournisseur de régler sa dette en versant tous les 5 du mois 20% du montant total. Un accord amiable est toujours préférable pour les bailleurs et les fournisseurs puisque une procédure générerait des coûts et du temps, d’autant que le Tribunal de Commerce pourrait imposer un délai de paiement allant jusqu’à 24 mois.

Par ailleurs, l’entreprise a également la possibilité de proposer aux administrations françaises des délais de paiements pour toutes les dettes fiscales : IS, TVA, taxe professionnelle… Par ailleurs, il est rarement demandé au dirigeant de donner une caution personnelle pour des délais inférieurs à 6 mois. Avantage non négligeable.

Pour ce qui est des organismes sociaux, des délais de paiements peuvent être proposés aux dirigeants avec la seule condition que l’entreprise ait payé la part salariale.

Source : Site de L’Ordre des Experts Comptables

La semaine prochaine, la médiation bancaire comme moyen pour palier aux difficultés financières des entreprises.

M.C.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

1 Commentaire
  1. En plus de ces solutions, on peut aussi penser à l’affacturage qui permet de transformer ses factures en cash. On peut se référer aà l’étude réalisée par GE Capital et qui tend à prouver l’impact très important de l’affacturage dans le développement des PME et des économies : http://www.financer-autrement.gecapital.fr/2011/10/l%e2%80%99affacturage-une-solution-qui-fait-poids-dans-la-croissance-des-economies-europeennes/

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux