PME – ETI : quelles perspectives pour la fin 2011 ?

L’observatoire de la performance des PME – ETI établi par OpinionWay et la banque Palatine fait état, dans le rapport de juillet 2011, des perspectives pour la fin 2011. Les dirigeants sondés partagent leur vision pour le deuxième semestre avec une tendance à la hausse par rapport aux prévisions de début d’année.

La croissance et l’emploi

En terme de croissance, 56 % dirigeants de PME – ETI prévoient une hausse par rapport à 2010. Ils estiment une augmentation du chiffre d’affaires moyen de 5,3%. Au mois d’avril 2011, les prévisions ont été revues à la hausse puisque au début de l’année, les dirigeants envisageaient une croissance de 3,5%.
Concernant l’emploi salarié,  le 1er trimestre 2011 a été conforme aux prévisions avec un solde d’emplois salariés (% d’augmentation des effectifs moins % de réduction) en augmentation de 13% par rapport  au premier trimestre 2010.  Bien qu’il y ait une augmentation dans les prévisions d’emplois, 78% des dirigeants sondés pensent que le nombre d’employés restera stable au sein de leur entreprise. Quant à l’emploi des cadres, les dirigeants tablent sur un solde de + 8%.

La stratégie commerciale : priorité n°1

La stratégie commerciale reste LA priorité pour les dirigeants de PME – ETI puisqu’ils sont plus de 50% à déclarer que cela va être « très prioritaire » pour la 2ème moitié de l’année. A titre de comparaison, ils étaient déjà à 44% au 1er semestre. Par ailleurs, les dirigeants d’entreprises sondés affirment à plus de 50% que les investissements seront  en hausse. Si la majorité des investissements prévus concernent équipements et remplacements de matériel, l’innovation prend la 3ème place des priorités contre une 5ème position en 2010. En effet, 68% des dirigeants accordent à l’innovation une place primordiale dans la stratégie pour la fin de l’année.
On notera cependant une faible priorité pour le développement international des entreprises sondées puisqu’ils sont 58% à déclarer cet élément « plutôt peu prioritaire » voire « pas du tout prioritaire ». C’est en outre l’avant dernier critère dans le classement des priorités des chefs d’entreprises sondés.

L’optimisme de retour pour la fin 2011

Selon l’étude, la confiance des dirigeants est et reste « indéfectible » pour ce qui est de l’évolution de leur entreprise et de leur secteur d’activité.  De plus, l’étude souligne que « pour la première fois depuis le début de l’année, la visions à 6 mois de l’économie mondiale et française redeviennent optimistes (51% et 57% de confiance) » D’autant que le contexte d’incertitudes a tendance à baisser par rapport aux prévisions de début d’année. Notons que même s’il a diminué (de 63 % à 49% d’inquiétudes), le contexte d’incertitude international peut expliquer la faible priorité des dirigeants de PME – ETI à développer l’aspect international.

Consulter la totalité de l’étude

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux