Présidentielle : le programme PME des petits candidats

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, Widoobiz fait le point, en deux articles, sur les programmes des candidats qui impacteront les petites et moyennes entreprises.

On y arrive ! Avec la crise économique, le problème de la dette publique et la question de la compétitivité des entreprises françaises, 2012 aura sûrement été la plus technique de toute l’histoire des élections présidentielles de la Vème république. Un peu trop d’ailleurs, à en croire les Français qui ont eu du mal, hormis pour Jean-Luc Mélenchon, à s’enthousiasmer pour un des 10 candidats.

Résultat, en dehors des sujets mineurs ( viande Hallal, etc…) qui ont ponctué la campagne, les PME ont, malgré tout, souvent été à l’honneur lors du débat public. Bien sûr, pas assez diront certains.

Articulé en deux parties, l’article présentera dans un premier temps, le programme des « plus petits » candidats, choisis en fonction des sondages. Il sera question des mesures portant sur la compétitivité des entreprises, la banque, la fiscalité, la lutte contre le chômage et l’éducation.

 

Nathalie Arthaud

Fiscalité

– Imposition sur le revenu jusqu’à 100% sur les revenus du capital

– Suppression de la TVA et suppression des niches fiscales

– Suppression des exonérations de cotisations pour la patronat

– Imposition des entreprises en fonction des besoins en main d’oeuvre dans les services publics

Banque

– Nationalisation intégrale du système bancaire

– Après expropriation des banquiers, une banque publique contrôlée par la population sera créée

Compétitivité

– Aucune mesures spécifiques pour les PME

– Réduction des profits versés aux actionnaires

– Réquisition des entreprises sans indemnités, ni rachat, les entreprises menacés de fermeture.

– Aucune forme de protectionnisme ne sera autorisée

Lutte contre le chômage

– Les licenciements seront interdits

– Le travail sera réparti entre tous les travailleurs sans baisse de salaire.

– La formation professionnelle sera effectuée sur le temps de travail sans réduction de salaire

Education

– Les universités seront totalement coupés du monde privé et donc des entreprises

– Pas de mesure connues pour insérer les jeunes dans la vie professionnelle

Pour en savoir plus, allez sur le site de Lutte Ouvrière

Jacques Cheminade

 

Fiscalité

– CSG et impôt sur le revenu fusionné

– Exonération d’impôt sur les héritages dont le montant ne dépasserait pas 180.000 euros à chacun des enfants

– Impôt sur les sociétés à 30% avec un taux de 18% pour les entreprises qui démarrent

 

Banque

– Séparations des banques d’affaires, des banques de dépôt

– Nationalisation des établissements financiers non coopératifs

– Mise sous contrôle provisoire des banques et sociétés d’assurance

Compétitivité

– TVA sociale à taux variable sur les produits selon leur nécessité

– Création banque publique d’investissement avec un secteur dédié exclusivement aux PME innovantes

– Bonus pour les entreprises qui privilégient les investissements aux dividendes

– Grand plan d’investissement pour aller industrialiser la lune

– Modulation crédit impôt recherche

Lutte contre le chômage

– Exonération cotisations sociales pour des contrats d’un an minimum pour jeunes de moins de 25 ans

– Un « vrai droit à la formation » pour tout le monde au cours de sa carrière professionnelle.

– Création d’un ministère du Plan

 

Education

– Enseigner l’histoire des découvertes scientifiques et de leurs applications techniques.

– Offrir aux professeurs et aux doctorants la possibilité de faire un stage un entreprise

– Financer au moins million de programme Erasmus.

Pour en savoir plus sur le site de Solidarité et Progrès

 

Nicolas Dupont Aignan

 

Fiscalité

– Réduction des niches fiscales

– Diviser par deux l’impôt sur les sociétés pour les entreprises de moins de 250 salariés qui réinvestissent sur le sol français les bénéfices engrangés

Banque

– Séparation banques de dépôt et banques d’affaires

– Interdiction de toutes formes de promotion des crédits

– Création d’une agence publique de notation

Compétitivité

– Pas de mesures spécifiques pour les PME

– Pôle de compétitivité en rapprochant industrie et recherche

– Privilégier le développement des petites entreprises

– Porter les dépenses de recherche à hauteur de 3% du PIB

– Droit de douane pour relocaliser l’activité en France qui permettra de financer la protection sociale

Lutte contre le chômage

– Exonération de charge pendant 5 ans pour une TPE qui recrute un chômeur de longue durée

– Vote obligatoire aux élections professionnelles

– Obligation de porter l’actionnariat salarial à hauteur de 15%

– « Capital de formation » pour un jeune qui est sorti du système scolaire

Education

– renforcement partenariat entre les universités, écoles et IUT

 

Pour en savoir plus, allez sur le site de Debout la République

 

Eva Joly

 

Fiscalité

– Fusion de la CSG et de l’impôt sur le revenu

– Impôt plancher sur les bénéfices des sociétés sur le bénéfice brut à 17%

– Suppression de l’exonération des heures supplémentaires

Banque

– Abolition u secret bancaire

– Garantie publique assurée pour les banques qui ne spéculent pas

– Interdiction des publicités pour les crédits à la consommation

 

Compétitivité

– Marchés publiques accordés aux entreprises écologiques

– « Bioconditionnalité » des aides de l’Etat

– Création d’un pôle d’investissement public autour d’Oséo pour les projets de transition écologique

– « Pacte pour les PME » qui soutiendra celles qui favorisent la transition écologique

 

Lutte contre le chômage

– Obligation de mettre en vente une entreprise fermée pour permettre la reprise d’activité

– Conférence nationale pour la réduction du temps de travail

– Congé de 8 ans avec garantie de revenu pour se former

Education

– Élargissement d’Erasmus pour que 30% d’une classe d’âge ait passé 6 mois à l’étranger

– Agence nationale de la recherche progressivement transformée en financement publics

Pour en savoir plus, allez sur le site d’Europe Écologie les Verts

 

Philippe Poutoux

 

Fiscalité

– Suppression de la TVA

– Taux d’imposition à 100% de l’impôt pour tous revenu au dessus de 20 fois le SMIC

– Suppression des niches fiscales

– Taux d’impôt sur les sociétés à 50%

Banque

– Nationalisation su système bancaire

– Contrôle de la populations sur le crédit selon les caractéristiques sociales et écologiques

– Interdiction des mécanismes spéculatifs

Compétitivité

– Rien…

Lutte contre le chômage

– Interdiction des licenciements

– Semaine de 32 heures

Education 

– Pas de notes ni de classement

– Refus de la privatisation des universités en entreprises

Pour en savoir plus, allez sur le site de NPA

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux