Productivité : maîtrisez votre parole et tout ira pour le mieux

Comment faire plus, plus vite et mieux ? Trois questions qui, à force, se transforment en problématiques métaphysiques aux yeux des entrepreneurs. Voici déjà un début de piste.

la productivité des entrepreneurs
S’organiser, plus qu’une nécessité une philosophie de vie

24 heures. Ni plus, ni moins. Que l’on soit paysan, entrepreneur, cadre supérieur ou maitre du monde, la dictature temporelle s’impose à tous les êtres humains. Pas moyen de s’y soustraire. Mais si, comme le précise la Bible : « il y a un temps pour tout : un temps pour naître et un temps pour mourir », il reste néanmoins celui existant entre ces deux passages obligés de l’existence. Alors, autant le maximiser.

Problème, la destinée a fait de vous un entrepreneur. Autrement dit, un être pressurisé par les contraintes en tout genre : famille, administratif, communication, gestion, chiffre d’affaires, etc… Des problèmes en forme de sac à dos, parfois tellement gros, qu’il vous en arrive même de ne plus savoir comment mettre un pied devant l’autre.

Or, comme l’affirme Georges Bernard Shaw, dans la vie d’un entrepreneur, « ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes ». Une nuance de taille qui oblige les dirigeants à travailler sur trois domaines précis pour tenter de gagner des minutes, des heures, des jours, sur votre calendrier.

Votre parole vous engage

Par peur ou par excès de confiance, beaucoup de chefs d’entreprise démultiplient les rendez-vous: pour se faire connaître, vendre, acheter ou développer un partenariat. Les raisons ne manquent pas. Au point de, petit à petit, franchir la frontière invisible de vos capacités physiques et intellectuelles. Résultat, à force d’arriver en retard ou de manquer des rendez-vous, votre parole d’entrepreneur en prend un coup. Inadmissible.

Cette limite, les grands chefs d’entreprise ne la dépassent jamais. Ils maîtrisent leur agenda. Plus de stress alors pour savoir comment retrouver le rythme.

Comment y arriver ? Faites le tri de vos engagements réguliers. Sont-ils tous utiles à cet instant précis ? Pouvez-vous le faire par téléphone ? De toute façon un inventaire s’impose. L’écrivain brésilien, Paulo Coelho, ne disait-il pas : « la liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir ».

Affinez votre communication

Si vous accumulez chaque jour plus de 600 mails non lus, à quoi s’ajoute la pile de courrier plus ou moins agréable, on peut dire, sans prendre de grand risque, que vous allez droit dans le mur. Un mail non répondu est un contact perdu. Alors, bien sûr, vous répondez aux plus grands prospects. Eux n’ont pas à se plaindre.

Mais, justement, c’est exactement ce que se disent les personnes qui ne reçoivent pas de réponses : « je ne suis pas important à ses yeux donc je vais aller voir ailleurs ». Tout ça cumulé, constitue peu à peu une image détestable dont vous ne vous rendez même plus compte.

Au final, mettez en place des processus du traitement de l’information et de sa diffusion au sein de l’entreprise. Anéantissez tout amateurisme. « Les gagnants seront ceux qui restructurent la manière dont l’information circule dans leur entreprise ». Alors, si Bill Gates le dit…

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux