Quel bilan pour le G20 des entrepreneurs ?

La voix des 400 entrepreneurs qui étaient présent à Nice en marge du rassemblement des chefs d’État, a été entendue. En effet, nombre des propositions du G20 YES (young entrepreneur summit)  a eu un écho dans le communiqué final du G20.

Parmi ces propositions :

Les Chefs d’Etat du G20 souhaitent continuer à promouvoir le développement de moyens de financement des PME. Le G20 YES, de son côté, préconise de s’appuyer aussi bien sur des  ressources capitalistiques traditionnelles que sur des ressources moins classiques pour soutenir les entrepreneurs qui créent ou développent leur entreprise (par exemple : orientation de l’épargne privée par les grandes institutions financières vers le financement de l’économie réelle, financement à chaque étape de croissance du développement des entrepreneurs, renforcement ou mise en place de marchés finançant en haut de bilan la croissance des PME les plus dynamiques, cotées et non cotées, notamment par des garanties de la part d’organisations multilatérales).

Le G20 note combien le fait de résoudre la question du chômage et de l’emploi des jeunes en particulier est primordiale. Le G20 des Entrepreneurs va plus loin en soulignant le rôle socio‐économique de l’entrepreneuriat, la nécessité d’encourager la prochaine génération d’entrepreneurs, leur rôle et celui des PME dans la création d’emplois. Le G20 YES propose la mise en oeuvre de politiques nationales et internationales qui soutiennent la culture entrepreneuriale et qui prendront en compte les défis démographiques et économiques actuels, tout en rappelant que l’entrepreneuriat est une voie essentielle pour réduire le chômage des jeunes.

Enfin, les Chefs d’Etat du G20 préconisent que les organisations internationales puissent travailler ensemble et se coordonner de manière encore plus efficace. En vue de son prochain sommet qui aura lieu à Mexico en 2012, le G20 YES demande que les organisations qui soutiennent les jeunes entrepreneurs dans les pays du G20 collaborent entre elles et travaillent de concert avec leurs gouvernements nationaux et leurs pairs au sein du B20. Cette coopération doit aboutir à la création d’un environnement favorable à l’entrepreneuriat, de moyens spécifiques pour le financement des entreprises à chaque étape de leur développement, d’une culture favorisant la prise de risque et l’esprit d’entreprise.

Le rendez vous est donc donné à Mexico pour le prochain rassemblement des chefs d’État du G20 mais également pour les entrepreneurs du G20 YES. Est-ce que les dirigeants du G20 suivront les recommandations des entrepreneurs dans les actes ? Réponse l’année prochaine au Rassemblement du G20 au Mexique.

M.C.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux