Recrutement : les entreprises confrontées aux lacunes de la formation professionnelle

Formation
Le recrutement est confronté à l’insuffisance de la formation professionnelle.

D’après une étude de PwC, 40% des entreprises d’Europe de l’Ouest prévoient de diminuer leur effectif cette année. Et pour celles qui embauchent, les failles dans la formation professionnelle les découragent.

En France, près de 500 000 offres d’emploi ne sont pas pourvues, faute de demandeurs compétents ! L’urgence à intervenir dans les problématiques liées à l’emploi se fait sentir.

Une étude de PwC note que 40 % des entreprises européennes interrogées continueront à embaucher cette année, alors que ce chiffre s’élève à 45 % à l’échelle mondiale. En Union européenne, les entreprises recrutent moins. Et celles qui échappent à cette tendance sont confrontées aux insuffisances de la formation professionnelle.

S’adapter aux besoins

L’étude de PwC révèle que, pour 57 % des dirigeants, la priorité des pouvoirs publics en 2013 devrait être de former et de favoriser un personnel qualifié. Les domaines les plus touchés en France sont l’informatique, l’ingénierie et la banque-assurance.

Les compétences des demandeurs d’emploi doivent évoluer et s’adapter aux besoins du terrain. Effectivement, les entreprises se plaignent du décalage persistant avec « celles dont elles ont effectivement besoin pour tirer parti des opportunités business et préparer l’avenir » précise Daniel Giffard-Bouvier, associé en charge du Conseil RH chez PwC.

Une réforme de la formation professionnelle ?

Et les entreprises ? « Elles doivent à la fois mieux faire comprendre leurs enjeux et besoins en matière de formation initiale auprès des pouvoirs publics, et mieux aligner leurs propres investissements en formation afin de concilier leurs objectifs business et le maintien de l’employabilité de leurs collaborateurs» explique Daniel Giffard-Bouvier, associé en charge du Conseil RH chez PwC.

La seconde conférence sociale, qui aura lieu le 20 et 21 juin, va avoir du pain sur la planche.

 Marion Lemaitre

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux