Renforcer le plaisir au travail : rêve ou réalité ?

Vous rêvez d’un travail dans lequel vous vous épanouissez ? Depuis quelque temps, vous constatez que la routine prend le dessus et que vos perspectives d’évolution s’obscurcissent. De ce fait, votre motivation, votre implication dans votre travail et votre humeur sont en berne.

entrepreneur plaisir travail harmonie conseil Alors, comment retrouver le plaisir d’aller au travail et l’enthousiasme perdu ? J’imagine que vous avez des rêves, des désirs que vous aimeriez réaliser. Vous pouvez agir sur votre situation, à condition de le vouloir et de regarder ce qui est en votre pouvoir. Pour vous accompagner, plusieurs voies sont possibles. Examinez-les et prenez celles qui vous conviennent.

Parlons d’abord de vous, de votre rapport au travail et de ce que vous pouvez changer.

Se saisir de missions passionnantes pour vous

Certes, vous aurez toujours des tâches peu exaltantes. Cependant si elles envahissent votre quotidien, votre journée perd de sa saveur. Pour retourner cette situation, soyez à l’affût des sujets à traiter. Proposez de les mener. Si vous êtes en concurrence avec un autre membre de l’équipe, battez-vous pour l’obtenir. Proposez des sujets ou des thèmes d’avenir à travailler. En un mot, soyez actif et exprimez vos centres d’intérêt. Mettez-vous en avant par votre force de proposition.

Commencer par ce qui vous semble désagréable

Ce matin, votre mauvaise humeur est conditionnée par le travail peu enthousiasmant que vous devez rendre. Vous avez deux heures de votre temps à y consacrer. Commencez par cela pour vous en libérer. Le faire en fin de journée assombrit votre journée entière alors que démarrer par cela vous libère.

Lister ce qui vous plaît

Listez vos tâches quotidiennes, vos missions et identifiez les aspects de votre travail qui vous motivent. Une fois ce travail réalisé, axez-vous sur ce qui vous plaît et fixez-vous des objectifs motivants. Votre expertise est au centre de ce que vous aimez faire. Alors, imposez-vous comme expert. Vous aimez travailler à l’international. Placez-vous sur ce créneau, demandez à voyager. En connaissant plus précisément les aspects plaisants de votre travail, vous pouvez mieux les exprimer et agir en ce sens.

S’occuper des agacements quotidiens

Dans toute entreprise, des dérèglements existent. Que ce soit un bug informatique, des dossiers mal classés ou encore une organisation peu structurée… Ces agacements peuvent être nombreux. Ne pas les voir, les laisser s’entasser ne les résout pas. Le manque d’intérêt que nous leur portons nous amène bien souvent à la procrastination. Ne rien faire équivaut à des répétitions sans fin qui auront le don de nous énerver. Prendre en charge le problème et le régler évite des irritations sans fin.

Regarder vos conditions de travail

Votre motivation au travail peut aussi être liée aux conditions dans lequel il s’exerce. Vos trajets sont trop longs, vos horaires décalés vous pèsent ou votre salaire est insuffisant. Ces facteurs nuisent à la longue sur votre implication professionnelle. Pour rester épanoui dans votre emploi, vous pouvez résoudre ces frustrations en allant négocier avec votre employeur. Ne pouvez-vous pas limiter les trajets en pratiquant le télétravail ? Négocier une augmentation de votre rémunération ? Réviser vos horaires ? Redonnez de la saveur à votre vie professionnelle en étant actif, en exprimant vos contraintes.

Se faire plaisir

Le lieu de travail est aussi un endroit de socialisation. Discuter avec des collègues autour d’un café, prendre le temps de rigoler dans l’open space, organiser des déjeuners sympathiques sont autant de moments qui égayent votre journée de travail. Profiter de ces instants de détente et de gaité aident à apprécier la vie au travail.

Continuer à apprendre

Vous aimez apprendre et vous avez la sensation de ne plus le faire ? Quel que soit votre âge, vous pouvez demander à suivre une formation. Courte ou longue, avec les dispositifs DIF ou CIF, vous avez l’embarras du choix. Chaque salarié peut suivre une formation dans le cadre de sa vie professionnelle. Sinon, vous pouvez aussi acquérir des compétences auprès d’un mentor. Le renouveau dans le travail rompt la routine et relance la motivation.

Renforcer sa fierté

Au fur et à mesure du temps, votre entourage professionnel considère vos réussites comme normales. Vous pouvez rechercher la reconnaissance de votre employeur en vain ou estimer que votre travail a de la valeur et vous auto-féliciter. Accordez-vous des signes de reconnaissance. Listez vos réussites et réjouissez-vous. Soyez fier de vos succès : contrat remporté, mission accomplie, objectif atteint … Donnez-vous les marques de reconnaissance dont vous avez besoin. Au fil du temps, vous entretenez votre estime personnelle et vos comportements positifs. Vous prenez conscience de votre valeur. Cette auto-reconnaissance régulière renforce la valorisation de soi et la satisfaction. Entraînez-vous à vous inscrire dans un cercle vertueux.

Sortir des sentiers battus

Certaines personnes apprécient une vie régulière, sécurisante alors que d’autres cherchent davantage l’aventure. Si vous faites partie de la deuxième catégorie, vous avez besoin de vous mettre plus en danger, de prendre des missions difficiles, d’accepter des challenges. En ce cas, engagez-vous sur des domaines méconnus, pimentez votre vie pour récupérer le goût du travail.

Après ce premier tour d’horizon, vous pouvez examiner votre motivation sous l’angle de la relation aux autres.

Calmer les tensions

Les querelles entre collègues ne manquent pas. Elles peuvent vite pourrir une ambiance de travail. Si des embrouilles nuisent à votre implication dans le travail, oeuvrez au plus vite pour les apaiser. Ne les laissez pas s’envenimer. Parlez-en, dialoguez pour trouver un terrain d’entente. S’il est trop tard et que la situation est désespérée, changez de service ou de place.

Jouer collectif

Parlez de votre travail, sollicitez vos collègues sur leur avis pour vous dynamiser. Ajouter une dimension collective à votre quotidien renforce l’intérêt que vous y portez. Les avis de collègues, de supérieurs hiérarchiques ou connaissances professionnelles ont de l’intérêt. Les critiques vous mettent sur une voie de progression et les compliments renforcent votre estime en vous. Par ailleurs, parler de son job, discuter de ses dossiers en cours, renouvelle les idées. Que ce soit avec un stagiaire ou un collaborateur, vous pouvez échanger sur les manières de faire et transmettre votre savoir-faire.

Le plaisir au travail nécessite une attention, sans cesse renouvelable. Chaque salarié peut y prendre part. Notre liste vous permet de regarder ce qui est essentiel pour vous. Après avoir lu ces pistes stimulantes pour repenser votre quotidien, choisissez-en une ou deux et décidez-vous à la mettre en place. Quelles sont celles qui sont faciles à mettre en œuvre pour vous ? Quelles sont celles qui vous stimulent le plus ? Quelles sont celles qui vont vous apporter le plus de plaisir ? Avez-vous choisi ?

Si oui, quand allez-vous les mettre en pratique ? Comment voulez-vous le faire ?

Le plaisir au travail existe, à condition d’y participer.

Corinne Mathieu

Tamaji Coaching

Corinne Mathieu

Corinne Mathieu

Contributeur

Corinne Mathieu a participé à l’ouverture d’un centre de bilans de compétence et a accompagné plus de 400 managers d’entreprise dans la conduite de leurs équipes. Ces expériences l’ont naturellement emmené vers le coaching professionnel et à créer son entreprise pour l’exercer. www.tamajicoaching.org

3 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux