Sarkozy veut « une banque de la jeunesse »

À l’occasion d’une réunion publique samedi 31 mars avec de jeunes sympathisants de l’UMP, Nicolas Sarkozy a promis la création d’une banque dédiée au financement de projet des jeunes entrepreneurs.

« Je refuse l’assistanat, je ne veux pas de cette dépendance pour la jeunesse » a lancé Nicolas Sarkozy devant les jeunes militants de l’UMP réunis porte de Versailles. Voilà à quoi pourrait se résumer le programme de la jeunesse pour les cinq ans à venir du candidat-président, s’il était réélu. Nicolas Sarkozy a également expliqué devant une assemblée déjà conquise, le souhait de voir une société qui soutient la jeunesse « qui veut prendre en main sa vie d’adulte ».

Raison pour laquelle, Nicolas Sarkozy a annoncé la création d’une « banque de la jeunesse qui se portera caution pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une famille qui peut les aider ». En cela, il veut se différencier de François Hollande qui a fait de la jeunesse un axe majeur de sa campagne. Il dit « non à un RMI jeune, non à un RSA jeune » qui, à ses yeux, ne prépare pas la jeunesse au monde de demain.

« C’est cela pour moi une politique de la jeunesse » a-t-il ajouté. Lors de ce rassemblement, Nicolas Sarkozy a également proclamé sa volonté de « doubler les effectifs du service civique qui est une grande réussite ». L’agence, créée en 2010 en remplacement du service volontaire pour développer l’engagement citoyen des jeunes, a déjà recruté en deux ans 22.000 volontaires. L’objectif de l’agence est d’atteindre les 70.000 contrats de service civique en 2014.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux