Social : SAP va recruter 650 autistes

La société allemande de logiciels d’entreprise veut en embaucher l’équivalent de 1% de ses effectifs sur des postes adaptés à leur profil.

SAP va recruter 650 autistes d'ici à 2020
SAP va recruter 650 autistes d’ici à 2020

Coup de pub ou extrême générosité ? Ni l’un, ni l’autre apparemment. Le géant mondial des logiciels de gestion, SAP, vient d’annoncer la création d’un partenariat Specialterne, entreprise danoise dédiée au recrutement de personnes autistes. L’enjeu : recruter d’ici les sept prochaines années 650 autistes sur des postes informatiques.

Car, si les autistes peinent à communiquer avec le monde qui les entoure, ils arrivent cependant à développer des facultés de concentration et de mémorisation exceptionnelles. Des qualités indispensables pour le test de logiciels de gestions ou de contrôle de la qualité des produits.

« Capacité de se concentrer sur l’essentiel et d’ignorer tout le reste »

« SAP considère que l’emploi des talents uniques des personnes atteintes d’autisme peut lui apporter un avantage compétitif, tout en offrant à ces personnes un emploi sûr et porteur de sens », a expliqué dans un communiqué l’entreprise. Ravi par cette opportunité commerciale, Specialisterne se dit également impatient de mettre à disposition à SAP ces « talents inexploités ».

Avant de prendre une telle décision, SAP a évidemment voulu tenter l’expérience auparavant sur une plus petite échelle. Une réussite : « il est tout à fait fascinant de voir comment ces personnes ont la capacité de se concentrer sur l’essentiel et d’ignorer tout le reste », détaille Anka Wittenberg, chargé de la Diversité chez SAP.

« Nous arrivions souvent à des résultats étonnants » 

Une intégration qui doit cependant être préparée minutieusement en amont. Tous les futurs collègues reçoivent une formation de management d’environ six mois adapté à ce profil si particulier de salariés. Les autistes travaillent tous avec un mentor, censé faciliter leur intégration dans la structure.

Avec des résultats plus que concluants : « là où un autiste travaille, nous avons remarqué que la rotation du personnel diminuait et que nous arrivions souvent à des résultats étonnants en terme d’innovation », remarque Anka Wittenberg. Autant dire qu’il y a des chances de voir d’autres entreprises high-tech imiter SAP. Une bonne nouvelle à n’en pas douter.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

4 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux